fbpx
lundi 18 novembre 2019
A VOIR

|

Un nouveau certificat de “directeur de plongée” subaquatique pourrait voir le jour

Publié le

Publié le 25/09/2018 à 14:46 - Mise à jour le 24/06/2019 à 15:52
Lecture 2 minutes

Le brevet professionnel polynésien de guide d’activités physiques de pleine nature, mention “plongée subaquatique”, octroie des prérogatives pour encadrer, en exploration, une palanquée jusqu’à une profondeur de 40 mètres maximum, initier à la plongée en scaphandre jusqu’à une profondeur de 6 mètres maximum, sans objectif de formation, ainsi que pour encadrer et initier à la randonnée subaquatique dans le but de faire découvrir la faune et la flore sous-marines.
 
À ce jour, la mention “plongée subaquatique” a été délivrée à 46 guides, à l’issue des quatre formations réalisées par l’Institut de la jeunesse et des sports de la Polynésie française et de l’examen organisé par la direction de la Jeunesse et des sports au mois d’avril dernier. Cet effectif sera augmenté par les candidats admis aux deux examens programmés d’ici la fin de l’année.

Ces titulaires pourront peut-être bientôt prétendre à une évolution de carrière en accédant à la fonction de directeur de plongée.
La création d’un certificat de spécialisation de directeur de plongée rattaché à la mention “plongée subaquatique” a été proposée. L’accès à ce certificat est réservé aux titulaires du diplôme justifiant d’au moins 100 plongées d’encadrement en Polynésie française depuis son obtention. Cette qualification s’obtient par la validation de deux unités de compétences : UC1 Être capable d’organiser l’activité, et UC2 Être capable de veiller à la sécurité de l’activité, et ce à l’issue soit d’une formation de 28 heures minimum, soit d’un examen accessible aux titulaires de certaines qualifications. Quel que soit le mode de validation, les candidats seront ensuite évalués sur une même épreuve.

 

(Compte-rendu du conseil des ministres)

Les autres sujets dans le compte-rendu du conseil des ministres :  

  • Malgré la hausse des cours, maintien du prix des hydrocarbures au 1er octobre
  • Attribution d’aides financières pour soutenir et redynamiser les entreprises
  • Plan général d’aménagement révisé de la commune de Gambier
  • Santé : postes budgétaires ouverts à mobilité géographique pour les fonctionnaires de la fonction publique territoriale
  • Organisation du 2ème Digital Festival Tahiti
  • Création d’une cotisation exceptionnelle pour contribuer à l’équilibre financier du régime du risque « maladie-invalidité » du régime des salariés
  • Subventions aux établissements publics du secondaire

Des séjours thérapeutiques pour jeunes en difficulté

Depuis trois ans, le nombre de délits commis par des mineurs au fenua est en baisse. Afin de lutter contre la récidive, les adolescents sont pris en charge par la direction territoriale de la protection judiciaire de la jeunesse. Celle-ci agit sur trois leviers : la famille, l’insertion et la santé. Sur ce dernier volet, trois séjours thérapeutiques ont été organisés cette année. Le dernier vient de se terminer à la Presqu’île.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

John Mairai, chevalier de l’ordre des Arts et des...

Le ministre de la culture Franck Riester a nommé au grade de chevalier de l'ordre des Arts et des Lettres, John Mairai, professeur de ‘orero et de culture et civilisation océanienne au Conservatoire artistique de la Polynésie. Il anime aussi des émissions sur TNTV comme Faatiamai dans laquelle il raconte des histoires, des contes et légendes, ou Parau Tahiti, un module destiné à apprendre le reo tahiti. John Mairai était l'invité de notre journal :

Air Moorea : Pour les familles, les témoins-experts sont...

Le procès du crash d’Air Moorea vient de reprendre après un week-end de pause. Comme en fin de semaine, des témoins-experts cités par la défense sont venus à la barre pour mettre en doute la rupture du câble de gouverne en vol comme facteur explicatif de l’accident. Des conclusions jugées partiales pour les familles des victimes qui s’en indignent.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X