samedi 6 mars 2021
A VOIR

|

Vidéo – Un repas les yeux bandés pour s’immerger dans le monde des non-voyants

Publié le

Publié le 08/05/2018 à 15:03 - Mise à jour le 08/05/2018 à 15:03
Lecture < 1 min.

C’est à Arue chez l’un de ses hôtes que Sébastien a souhaité partager un peu de son quotidien. Venu avec un repas surprise, il a demandé à ses convives de se mettre autour d’une table pour vivre une expérience hors-normes.

Ce sont les yeux bandés que son groupe d’amis à déguster son déjeuner. Sébastien Lemaux décrit :

 « C’est pour leur montrer que quand il nous manque un sens, par exemple la vue, on va développer autre chose : le toucher, le goût, l’ouïe… Là, quasiment tout le monde était complétement fatigué. »

Certains ne parviennent même pas à reconnaitre le gout des aliments qu’ils ingurgitent. C’est le cas de Fanomai. Voyant, il n’avait jamais participé à ce type d’expérience. Il témoigne :

 « T’as plus de repères. Tu essaies d’imaginer ce que tu as dans l’assiette. Ta fourchette, tu as du mal à la diriger. »

Grâce à ce déjeuner à l’aveugle, Sébastien Lemaux souhaite inciter ses mais à sortir de leur zone de confort. Le passionné de sport de glisse ajoute :

« La majorité des invités ne sait pas trop ce qu’elle a mangé. Les gens avaient les yeux bandés, ils ont goûté. Le but est de mettre le cerveau en difficulté. On voit totalement différemment les choses autour de nous. »

Grace à cette curieuse expérience, les invités ont pris conscience de la chance qu’ils ont de toujours disposer du sens de la vue.
 

Rédaction web avec Davidson Bennett 

Le reportage de Davidson Bennett

infos coronavirus

La quarantaine passe à 10 jours pour les arrivants en Polynésie

"De manière générale, face au virus ou un de ses variants, la majorité des contaminations à la covid-19 sont constatées entre le quatrième et le huitième jour", explique le conseil des ministres dans son compte-rendu