mardi 2 juin 2020
A VOIR

|

Vidéo – Elles réclament un foyer accueil d’urgence à Taravao

Publié le

Publié le 24/11/2017 à 13:10 - Mise à jour le 24/11/2017 à 13:10
Lecture 2 minutes

Alors qu’elle a pour but de sensibiliser le plus de monde possible, cette journée d’animation et d’information  n’a attiré quelques confessions religieuses et une association de jeunes de Taiarapu-Est. Pourtant, en Polynésie française, les femmes sont les premières victimes des violences commises dans la sphère familiale. Ce violences « intrafamiliales » sont dans plus de 95% des cas de violences physiques, sexuelles ou encore des menaces. Entre 2012 et 2016, plus de 1200 faits de violences envers des femmes ont été enregistrés chaque année par les forces de l’ordre de Polynésie française, mais elles ne sont pas toutes révélées au grand jour. Les agressions commises dans le cadre conjugal ne font pas systématiquement l’objet d’une plainte. Ces coups et blessures volontaires et atteintes sexuelles, ont majoritairement lieu durant le week-end, dans le cadre du domicile conjugal ou familial.
 
Sortir les victimes des différentes formes de violence, c’est devenu le quotidien des gendarmes, des juristes et des associations. Ce sont également des habitués de cette manifestation. Car à la presqu’île, le nombre de violences faites aux femmes est préoccupant. La majorité de ces femmes et leurs enfants sont recueillies par la présidente de l’association Vahine Orama Tahiti iti, Marie-Noëlle Epetahui qui demande au gouvernement de mettre en place une structure d’accueil d’urgence à Taravao « c’est très urgent de créer une structure d’hébergement à la presqu’île… moi je propose un hébergement temporaire de trois jours en attendant…. quand on appelle le Pu o te hau… tout est en ville et quand on appelle, il n’y a pas de place, qu’est ce qu’on fait ? »

Avec plus de 1200 faits de violence enregistrés chaque année sur les 5 dernières années, le « Pu ote hau » de Pirae est saturé. Le conseil des femmes de Polynésie qui rassemble une dizaine d’associations et qui finance cette structure est venu appuyer la demande de la présidente de l’association Vahine Orama Tahiti iti.

Pour le conseil des femmes, il est aussi important de mieux informer les jeunes femmes afin qu’elles connaissent leurs droits et ne soient plus violentées et cela passe d’abord par l’éducation. Aider les jeunes filles à devenir des femmes dynamique et épanouie pour une meilleure société, c’est aussi la raison d’être de cette journée de mobilisation. 

Marie-Noëlle Epetahui, présidente de l’association Vahine Orama Tahiti Iti

 

Redaction web avec Esther Parau-Cordette

 

infos coronavirus

Sur les traces de l’empreinte carbone

L’empreinte carbone, on en parle beaucoup, mais de quoi s’agit-il exactement ? Un Polynésien émet en moyenne 3,8 tonnes de CO2 par an. Une empreinte en dessous de la moyenne nationale, mais qui ne vise pour l’instant que nos émissions directes. C’est-à-dire, sans tenir compte de l’acheminement des énergies fossiles. Or, loin de tout, la Polynésie affiche une très forte consommation d’hydrocarbures, notamment pour le transport terrestre, principal émetteur de gaz à effet de serre.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Un Kanak nommé à la tête du Musée du...

Le Kanak Emmanuel Kasarhérou, expert des cultures océaniennes et ancien directeur du Centre culturel Tjibaou, va être nommé mercredi à la présidence du Musée du Quai Branly-Jacques Chirac en remplacement de Stéphane Martin, a-t-on appris mardi soir de source proche du dossier.

« Tout sera différent » après la pandémie, avec un monde...

Le pape François a assisté samedi après-midi à la prière du rosaire dans les jardins du Vatican en présence, pour la première fois depuis près de trois mois, de près d'une centaine de fidèles, le tout retransmis dans le monde entier.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV