lundi 17 mai 2021
A VOIR

|

Vaitupa : « peut-être un To’ata » pour la population de Faa’a

Publié le

Publié le 19/11/2014 à 16:57 - Mise à jour le 19/11/2014 à 16:57
Lecture < 1 min.

Le Pays, propriétaire du site de Vaitupa, envisage, en partenariat avec la commune de Faa’a, plusieurs aménagements. Jean-Christophe Bouissou, porte-parole du gouvernement, parle de « parc, théâtre en plein air, peut-être un To’ata pour Faa’a », mais également d’une salle de répétition et de « 500 à 600 arbres et plantes ». La zone de quai pourrait être aménagée pour permettre la pratique d’activités nautiques.

Ces aménagements, à quelques pas du futur Mahana beach interrogent. Mais Jean-Christophe Bouissou l’affirme : « il n’y a pas de recul » sur le projet. « Je voudrais surtout interroger tout le monde sur : est-ce que nous sommes prêts à accueillir des centaines de milliers de Chinois chez nous ? Est-ce que nous parlons le chinois ? Est-ce que nous avons des cartes dans les restaurants, en mandarin ? Est-ce qu’il y a des écriteaux pour recevoir les Chinois au niveau de l’aéroport pour qu’ils comprennent quelque chose quand ils vont quelque part ? Ce sont ces questions là qu’il faut se poser », déclare Jean-Christophe Bouissou. 

Un peu plus loin, Punaauia envisage elle aussi des aménagements, sur le site de Vaipoopoo, en face de la mairie. Sur notre plateau le 16 novembre dernier, le maire Ronald Tumahai annonçait que deux projets sont actuellement à l’étude (retrouvez notre article ICI).  D’autres grands travaux sont également prévus dans la commune dont le chantier de la future clinique, derrière la mairie. La côte ouest n’a pas fini de changer de visage. 

infos coronavirus

Vaccin, nucléaire, social : l’interview en Polynésie de Sébastien Lecornu, ministre des Outre-mer

La visite du ministre des Outre-mer en Polynésie s'est achevée vendredi après un passage dans l'archipel des Marquises. Sébastien Lecornu était l'invité de notre journal avant de repartir en métropole :

Une pétition pour pouvoir voyager en métropole

Les déclarations du ministre des Outre-mer ont douché les espoirs de centaines d’habitants qui espéraient enfin pouvoir fouler le sol de métropole...