mardi 26 octobre 2021
A VOIR

|

Teva i Uta fait la chasse au gaspillage d’eau

Publié le

C’est un enjeu environnemental et à la fois une promesse de campagne. Le maire de Teva I Uta, Tearii Alpha, lance la chasse au gaspillage d'eau dans sa commune. La population est invitée à consommer raisonnablement cette ressource si précieuse, mais aussi à payer sa redevance. Les travaux de pose de compteurs ont débuté ce mardi matin.

Publié le 09/02/2021 à 16:36 - Mise à jour le 09/02/2021 à 16:36
Lecture 2 minutes

C’est un enjeu environnemental et à la fois une promesse de campagne. Le maire de Teva I Uta, Tearii Alpha, lance la chasse au gaspillage d'eau dans sa commune. La population est invitée à consommer raisonnablement cette ressource si précieuse, mais aussi à payer sa redevance. Les travaux de pose de compteurs ont débuté ce mardi matin.

La chasse au gaspillage d’eau, un enjeu de taille pour les communes. À Teva i Uta, un important chantier débute : 3 408 compteurs individuels et collectifs seront posés d’ici 2 ans. Ils permettront d’évaluer les volumes distribués et ceux consommés, mais aussi de détecter les fuites éventuelles sur des canalisations principales ou dans les réseaux des administrés.

“Le compteur en lui-même bénéficie d’une tête émettrice, ce qui permet de relayer les informations de consommation et de voir également s’il y a du gaspillage en eau chez les abonnés. On le voit par rapport au débit de nuit, car les gens ne sont pas censés consommer de l’eau en pleine nuit”, explique Jocelyn Poulou, chef du service hydraulique de Teva i Uta.

(crédit photo : commune de Teva i Uta)

L’eau est précieuse et sa distribution a un coût pour la commune. Le montant global de ce chantier s’élève à un peu plus de 165 millions de Fcfp, financés par le contrat de projet (CDP), l’État, le Pays et la commune. À Teva i Uta, le montant de la redevance à payer par les administrés reste accessible : 7 500 Fcfp par an. Et il n’augmentera pas. Mais tous les habitants ne s’acquittent pas encore de leur part.

“Notre objectif est d’équilibrer le budget de la régie de l’eau par des recettes nouvelles grâce à la valorisation de l’eau dans la commune, indique Tearii Alpha, le maire de Teva i Uta. Et cette valorisation, qu’elle soit privée, qu’elle soit commerciale, nous souhaitons qu’il y ait des passerelles entre cette valorisation privée, vers la valorisation domestique qui s’appelle potabilisation de l’eau.”

Les élus veulent sensibiliser la population à l’importance d’une consommation responsable. En cas de détection de fuites, les abonnés seront prévenus. Les compteurs individuels sont installés en priorité dans les quartiers où les canalisations ont été rénovées.

À Teva i Uta, deux fontaines fournissent depuis un an de l’eau potable grâce à un système UV. Deux autres seront bientôt installées.

Rédigé par

infos coronavirus