fbpx
mardi 19 novembre 2019
A VOIR

|

Retraites : l’intersyndicale interpelle le président du Pays

Publié le

Publié le 07/01/2018 à 16:53 - Mise à jour le 07/01/2018 à 16:53
Lecture 2 minutes

Les syndicats CSIP, CSTP/FO, Otahi et O Oe to oe Rima ont envoyé une lettre au président du Pays, Edouard Fritch, dans laquelle ils demandent à le rencontrer.

Objectif de cette entrevue : parler de la réforme des retraites. Patrick Galenon, membre de cette intersyndicale, explique :

« Nous souhaitons être reçu car il y a des sujets sur lesquels nous voulons discuter avec lui. Tout d’abord, sur la réforme de la retraite. Ils souhaitent réformer la retraite alors que nous, nous sommes pour la réforme de la PSG (Protection sociale généralisée), ce qui n’est pas tout à fait pareil. La deuxième chose concerne le code du travail. […] la troisième chose concerne l’équilibre entre le régime santé et celui de la retraite. »

Patrcik Galenon se veut optimiste. Il espère être reçu par le président dans les prochains. Le syndicaliste ne confirme pas, mais dans les couloirs, le bruit court qu’une grève générale se profile si la rencontre n’avait pas lieu. Le représentant lâche :

« C’est une demande sincère pour pouvoir avancer dans ces problèmes. Maintenant, s’il ne nous reçoit pas, l’intersyndicale fera ce qu’elle sait faire. »

Tous les syndicats ont signé la missive, à l’exception de Atia i Mua. Selon Patrick Galenon, le syndicat est tout de même solidaire de l’action.

Patrick Galenon conclut :

« Aujourd’hui, la retraite c’est 35 milliards. Les cotisations, c’est 32 milliards. Ce que l’on souhaite c’est retrouver ces 3 milliards mais ce n’’est pas en allant puiser dans la poche des retraités que l’on va trouver ces 3 milliards. C’est en créant de l’emploi et en créant de la relance. C’est tout ce que l’on souhaite. »
 

Rédaction web avec Laure Philiber et Esther Parau-Cordette 

Des séjours thérapeutiques pour jeunes en difficulté

Depuis trois ans, le nombre de délits commis par des mineurs au fenua est en baisse. Afin de lutter contre la récidive, les adolescents sont pris en charge par la direction territoriale de la protection judiciaire de la jeunesse. Celle-ci agit sur trois leviers : la famille, l’insertion et la santé. Sur ce dernier volet, trois séjours thérapeutiques ont été organisés cette année. Le dernier vient de se terminer à la Presqu’île.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X