samedi 30 mai 2020
A VOIR

|

Pole art : Chloé, jeune danseuse prometteuse

Publié le

Chloé Yuam jeune espoir du fenua, sera sur scène le soir du spectacle de l'école M-Pol'Arts. A seulement 14 ans, elle a déjà remporté un championnat aux États-Unis l’an dernier. Plus qu’une passion, la Pole Dance est un art de vivre pour la jeune fille.

Publié le 02/10/2019 à 15:48 - Mise à jour le 03/02/2020 à 13:41
Lecture 2 minutes

Chloé Yuam jeune espoir du fenua, sera sur scène le soir du spectacle de l'école M-Pol'Arts. A seulement 14 ans, elle a déjà remporté un championnat aux États-Unis l’an dernier. Plus qu’une passion, la Pole Dance est un art de vivre pour la jeune fille.

Entre danse, acrobaties et gymnastique, le monde de Chloé s’éveille lorsqu’elle pratique la Pole Dance. C’est à 11 ans que la jeune fille découvre la discipline… elle lui colle désormais à la peau : « J’ai commencé à danser toute petite. j’ai fait de la danse classique, de la danse chinoise et j’ai découvert la pole dance et maintenant c’est mon sport de tous les jours. (…) j’aime le mélange de danse et d’acrobatie. C’est tellement gracieux quand je vois les vidéos. Ça me motive tous les jours à faire mieux. »

Chloé a aujourd’hui 14 ans. Elle est devenue en seulement 3 ans l’un des jeunes espoirs du Pole dance au fenua. « Chloé sur scène elle est magique. On dirait une petite fée de part la légèreté des mouvements et la technicité qu’elle a. Elle arrive à ce qu’on ne voit pas qu’elle force. C’est magnifique à regarder, c’est très fluide », nous dit Emilie Sartres, directrice de l’école M’pole Arts.

La passion et la détermination ont amené Chloé à représenter le fenua en septembre 2018 lors d’une compétition de Pole Art à Las Vegas. Elle a su séduire le jury et remporte la médaille d’or en catégorie semi pro junior : « Je suis très contente de ma performance », confie Chloé. « J’adore ce sport c’est vraiment ce qui me passionne ».

Des compétitions, Chloé compte bien en faire beaucoup. La prochaine se déroulera en Europe fin 2020. En attendant, la jeune danseuse sera sur la scène du Grand Théâtre le 5 octobre lors du spectacle de fin d’année de l’école M’Pol Arts.

infos coronavirus

Sur les traces de l’empreinte carbone

L’empreinte carbone, on en parle beaucoup, mais de quoi s’agit-il exactement ? Un Polynésien émet en moyenne 3,8 tonnes de CO2 par an. Une empreinte en dessous de la moyenne nationale, mais qui ne vise pour l’instant que nos émissions directes. C’est-à-dire, sans tenir compte de l’acheminement des énergies fossiles. Or, loin de tout, la Polynésie affiche une très forte consommation d’hydrocarbures, notamment pour le transport terrestre, principal émetteur de gaz à effet de serre.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

« We are Green » : un événement pour consommer local au centre...

L'association de la Plazza basse du centre Vaima en partenariat avec la fédération des horticulteurs Hei Tini Rau et la MFREO de Taharuu – Papara organise son premier événement "We are Green" ce samedi 30 mai de 8 heures à 13 heures au centre Vaima, à Papeete.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV