lundi 16 septembre 2019
A VOIR

|

Octobre rose : combien de cancers du sein pourraient être liés aux essais nucléaires ?

Publié le

Publié le 14/10/2017 à 8:49 - Mise à jour le 14/10/2017 à 8:49
Lecture 2 minutes

Octobre rose : cette opération lancée il y a quelques années incite les femmes à se faire dépister en matière de cancer du sein. Avec 117 cas déclarés et 26 décès en 2012, il demeure la deuxième cause de mortalité féminine en Polynésie après le cancer du poumon.

Le cancer du sein figure lui aussi sur la liste des maladies radio induites de la Loi Morin. “Beaucoup de femmes ignorent que c’est une maladie radio-induite”, explique  Léna Normand 2e vice-présidente du conseil d’administration de l’association 193. L’association 193 pour la reconnaissance des essais nucléaires, souhaite le faire savoir aux Polynésiennes. 

Mercredi 18 octobre, une manifestation pacifique et une journée de jeûne en mémoire des victimes du cancer du sein se dérouleront au Monument aux morts de Papeete. Un stand d’information tenu par la Carven (Cellule d’accompagnement et de réparation des victimes liées aux essais nucléaires) permettra aux femmes de se renseigner sur la constitution d’un dossier de demande d’indemnisation. “Toutes les femmes peuvent déposer un dossier en vue d’être prises en compte dans leur maladie parce que ça bouleverse la vie familiale”, insiste Père Auguste, président de l’association. 

Sur 150 dossiers de demande d’indemnisation en cours, 90% concernent des femmes. Y a-t-il plus de cancers du sein au fenua qu’ailleurs ? Y a-t-il une étude récente ? Impossible à savoir. Mercredi, 193 rencontrera  le ministre de la Santé, le président de l’assemblée le Haut-commissaire. L’association espère le lancement d’une étude pour déterminer combien de cancers du sein sont liés au mode de vie, et combien sont une conséquence des essais nucléaires. 

 

Rédaction web avec Laure Philiber et Tauhiti Tauniua Mu San

Le reportage et l’interview en plateau de Léna Normand

DOSSIERS DE LA REDACTION

Le drame des violences conjugales en Polynésie française

La secrétaire d’État Marlène Schiappa a annoncé mettre en place un Grenelle spécifique aux territoires d’outre-mer le 25 novembre. Quel est le constat de cette violence en Polynésie et quelles sont les aides dont bénéficient les victimes ?

Ligue 1 Football : le point sur les grands changements avant la reprise

En football, après 2 longs mois d’arrêt, les footballeurs de ligue 1 reprennent petit à petit le chemin des terrains. L’occasion pour nous de faire le point sur les grands chantiers de l’intersaison avec en ligne de mire le mercato hivernal.

Les dangers des réseaux sociaux

Internet et les réseaux sociaux sont-ils des pièges dont les premières victimes sont les adolescents ? La question est plus que jamais d’actualité. En Polynésie, on n’échappe pas à l’utilisation intensive du Web qui peut parfois mener à des dérives. Pour éviter les pièges, la gendarmerie met régulièrement en place des actions. Les professionnels de santé se sont aussi saisis de cette problématique.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

Puunui : trop de maisons, pas assez d’eau

Sur les hauteurs de Puunui, la pression de l’eau ne cesse de diminuer. En plus de la sécheresse, depuis 18 ans, le nombre d’habitations implantées sur ce domaine agricole, a explosé.

Un dernier hommage au brigadier Loïc Ly Sao

Vive émotion ce matin au commissariat de Papeete. L’ensemble du personnel de la DSP s’est réuni pour un dernier au-revoir à Loïc Ly Sao, leur collègue décédé dans un accident de VTT, dimanche dernier au Pic Vert.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV