dimanche 15 septembre 2019
A VOIR

|

Moins de paperasse pour les étudiants polynésiens de France

Publié le

Publié le 26/06/2016 à 11:51 - Mise à jour le 26/06/2016 à 11:51
Lecture 2 minutes

Le délégué interministériel à l’égalité des chances des Français d’Outre-mer, Jean-Marc Mormeck, avait été chargé en avril d’une mission pour trouver une solution pour ces étudiants ultramarins du Pacifique, qui dépendent de caisses autonomes et ne sont pas bénéficiaires d’une carte vitale ni d’un numéro INSEE. Un handicap qui leur posait des difficultés dans les parcours de soins, d’embauche ou de suivi de scolarité, puisque la plupart des démarches de la vie quotidienne en hexagone supposent un numéro de sécurité sociale.
 
C’est désormais chose faite. L’Insee, en charge d’attribuer à chaque Français un numéro d’inscription au répertoire national d’immatriculation des personnes physiques, mettra désormais “tout en œuvre pour que les étudiants originaires de ces collectivités et identifiés comme devant se rendre dans l’Hexagone soient désormais immatriculés avant leur arrivée dans l’Hexagone“, a annoncé la délégation interministérielle dans un communiqué.
 
L’Insee s’engage à ce que cette immatriculation soit rapide, sous réserve que les dossiers transmis soient complets. Les étudiants du Pacifique pourront ainsi effectuer leur démarche d’inscription universitaire, à la sécurité sociale, d’accès au logement exactement dans les mêmes conditions que tout autre étudiant français ” ajoute-t-elle, avant d’insister Cette avancée majeure et concrète” va “transformer le quotidien de plus de 700 étudiants dès la rentrée 2016 et leur permettre de se consacrer pleinement à leurs projets en Hexagone.
 
Notons que la même procédure d’immatriculation sera appliquée à tous les ressortissants de ces territoires identifiés comme devant se rendre, en particulier pour des raisons d’urgence sanitaire ou de soins médicaux, dans l’Hexagone.
 

Rédaction web avec AFP

 
 
 

DOSSIERS DE LA REDACTION

Le drame des violences conjugales en Polynésie française

La secrétaire d’État Marlène Schiappa a annoncé mettre en place un Grenelle spécifique aux territoires d’outre-mer le 25 novembre. Quel est le constat de cette violence en Polynésie et quelles sont les aides dont bénéficient les victimes ?

Ligue 1 Football : le point sur les grands changements avant la reprise

En football, après 2 longs mois d’arrêt, les footballeurs de ligue 1 reprennent petit à petit le chemin des terrains. L’occasion pour nous de faire le point sur les grands chantiers de l’intersaison avec en ligne de mire le mercato hivernal.

Les dangers des réseaux sociaux

Internet et les réseaux sociaux sont-ils des pièges dont les premières victimes sont les adolescents ? La question est plus que jamais d’actualité. En Polynésie, on n’échappe pas à l’utilisation intensive du Web qui peut parfois mener à des dérives. Pour éviter les pièges, la gendarmerie met régulièrement en place des actions. Les professionnels de santé se sont aussi saisis de cette problématique.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

Puunui : trop de maisons, pas assez d’eau

Sur les hauteurs de Puunui, la pression de l’eau ne cesse de diminuer. En plus de la sécheresse, depuis 18 ans, le nombre d’habitations implantées sur ce domaine agricole, a explosé.

Un dernier hommage au brigadier Loïc Ly Sao

Vive émotion ce matin au commissariat de Papeete. L’ensemble du personnel de la DSP s’est réuni pour un dernier au-revoir à Loïc Ly Sao, leur collègue décédé dans un accident de VTT, dimanche dernier au Pic Vert.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV