mardi 17 septembre 2019
A VOIR

|

Miss Vahine-Tane : une élection pour changer le regard des autres

Publié le

Publié le 15/02/2019 à 13:38 - Mise à jour le 15/02/2019 à 13:38
Lecture 2 minutes

Cela fait 22 ans que ce concours de beauté existe, et de l’aveu de Jean-Claude Mensier, l’organisateur, cette élection a pour but de mettre en valeur les raerae ou  transgenres souvent mal acceptés dans la société. “Ce sont des personnes qui sont souvent dénigrées et on a eu l’idée de les mettre un petit peu en valeur. Avant les élections avaient un coté un petit glauque, elles se faisaient en catimini dans les bars et j’ai voulu les sortir un petit peu de cela qu’elles se montrent au grand jour. Et je pense que le pari est gagné”

On peut dire sans trop s’avancer que Jean-Claude Mensier par ce concours a participé au changement de comportement des gens vis à vis du troisième sexe. “Depuis que TNTV a retransmis l’élection, le regard des gens a changé. Ils ont vu que l’élection n’était pas vulgaire. L’image des raerae a évolué mais les mentalités ont du mal à changer. Pour beaucoup, dès que l’on parle de raerae on les assimile à la prostitution. certes il y en a, mais pas que. Il y en a qui travaille dans l’administration, dans la restauration. Moi je n’ai rencontré que des filles intelligentes.”

 “Je me présente à cette élection tout d’abord pour le plaisir, confie l’une des prétendantes, pour vivre une aventure humaine et aussi pour me faire respecter en tant que femme”. Pour autant le chemin est pavé d’incertitudes concernant le regard des autres. “Déjà il faut se faire accepter par sa famille. Une fois qu’elle a accepté ta décision de changer d’apparence, de sexe, je pense que les regards extérieurs n’impactent plus ma personne. Je reste dans ma bulle familiale. C’est le plus important”.
 
Rendez vous est donné le 15 mars au Captain Bligh. Les sept candidates se mesureront sur le thème du Carnaval. La soirée sera animée par le groupe marquisien Kaipeka et un DJ. Le restaurant de Punaauia ouvrira à partir de 18h30. La soirée est proposée à 6500 francs pour les dîneurs et 1500 francs pour les non-dîneurs.
 

Rédaction web

DOSSIERS DE LA REDACTION

Le drame des violences conjugales en Polynésie française

La secrétaire d’État Marlène Schiappa a annoncé mettre en place un Grenelle spécifique aux territoires d’outre-mer le 25 novembre. Quel est le constat de cette violence en Polynésie et quelles sont les aides dont bénéficient les victimes ?

Ligue 1 Football : le point sur les grands changements avant la reprise

En football, après 2 longs mois d’arrêt, les footballeurs de ligue 1 reprennent petit à petit le chemin des terrains. L’occasion pour nous de faire le point sur les grands chantiers de l’intersaison avec en ligne de mire le mercato hivernal.

Les dangers des réseaux sociaux

Internet et les réseaux sociaux sont-ils des pièges dont les premières victimes sont les adolescents ? La question est plus que jamais d’actualité. En Polynésie, on n’échappe pas à l’utilisation intensive du Web qui peut parfois mener à des dérives. Pour éviter les pièges, la gendarmerie met régulièrement en place des actions. Les professionnels de santé se sont aussi saisis de cette problématique.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV