samedi 19 juin 2021
A VOIR

|

Mahina : une situation financière inquiétante

Publié le

Publié le 25/05/2017 à 13:07 - Mise à jour le 25/05/2017 à 13:07
Lecture 2 minutes

L’examen de la gestion de Mahina est dans le rouge. La chambre territoriale des comptes tire la sonnette d’alarme dans un rapport. L’équilibre financier de la commune est menacé. « Sortie en 2013 d’un plan de redressement qui lui avait permis de retrouver un équilibre de fonctionnement, la commune de Mahina n’apparaît pas actuellement  en bonne santé financière. », écrit la juridiction. 

La politique de Patrice Jamet, ancien tavana, et de Damas Teuira, maire actuel, est vivement critiquée. Contrairement aux excès divers d’Émile Vernaudon, c’est uniquement la mauvaise gestion financière qui est pointée du doigt : gestion du budget de l’eau et des déchets déficitaires, difficulté de recouvrement de créances, défaut de report des charges, dépense du personnel, défauts de report de charge, absence de provisionnement …

Pourtant, « la commune se désendette depuis 2013 », précise la cour des comptes. La diminution des investissements avait permis de préserver le fonds de roulement. Pourtant « force est de constater que ces réserves affichées sont partiellement alimentées par des créances dont le recouvrement est effectivement compromis », ajoute la chambre territoriale des comptes.

 La reprise des opérations d’investissement est nécessaire, « notamment sur le réseau d’eau et sur les projets liés au contrat de redynamisation des sites de défense ». Mais rien ne pourra se faire sans capacité d’épargne. 

Le rapport s’insurge aussi de l’augmentation salariale depuis 2013 et de leurs dépenses. La titularisation d’agents dans la fonction publique communale a permis à trois personnes d’intégrer la catégorie A et B « dans un emplois ou dans un grade particulièrement avantageux ».
 

Rédaction web

infos coronavirus