lundi 28 septembre 2020
A VOIR

|

L’opération « casques neufs » victime de son succès

Publié le

Publié le 13/11/2016 à 16:40 - Mise à jour le 13/11/2016 à 16:40
Lecture < 1 min.

L’opération consistait à ramener son ancien casque, homologué ou non, le donner à la gendarmerie qui, en échange offrait un bon d’une valeur de 7 500 Fcfp à faire valoir sur l’achat d’un casque neuf. L’établissement Tracqui où se déroulait cette initiative était  plein à craquer.

Selon ce capitaine de gendarmerie présent lors de l’opération « Aujourd’hui nous avons doublé le nombre de casques et de bons que l’on devait délivrer. Il en était prévu trente au départ et nous en avons distribué soixante ».

C’est la troisième opération de ce type et cette fois, la gendarmerie a été victime du succès. « Je suis un petit peu surpris effectivement du nombre de personnes qui attendaient. Nous avons fait des déçus. »

Pour ceux-ci, il reste encore quatre dates où ils pourront échanger leur casque.  le 22 novembre aux Etablissements Georges, le 28 novembre à Moto Bike Center, le 1er décembre à Bambou et le 5 décembre à la Sopadep.

Parallèlement à cette opération, la gendarmerie avec l’accord du procureur de la République a mis en place une alternative aux poursuites. A savoir, « Lorsque la brigade motorisée arrête un individu qui a un casque non homologué, on relèvera l’infraction d’un coût de 16 100 Fcfp. Mais si cette personne régularise sa situation en se présentant à la gendarmerie avec un casque neuf et homologué, l’infraction sera régularisable et il ne paiera pas d’amende. »
 

Rédaction Web avec Manava Tepa

infos coronavirus

Témoignage : elle raconte comment elle a vécu la covid-19

Heureusement, tous les malades de la Covid ne développent pas de forme grave, comme en témoigne Me Brigitte Gaultier. Cette avocate au barreau de Papeete vient juste de reprendre son activité après plusieurs jours d’arrêt contraints et forcés. La sexagénaire a en effet contracté le virus après un rendez-vous avec l’un de ses clients. Durant 5 jours, elle a ressenti courbatures et grande fatigue, mais n’a jamais craint pour sa vie.

Le Pays accorde un prêt de 9,6 milliards de Fcfp à la CPS

Le président de la Polynésie française, Edouard Fritch, et le directeur de la Caisse de Prévoyance Sociale (CPS) par intérim, Vincent Dupont, ont signé, vendredi, une convention relative au prêt de trésorerie de 9,6 milliards de Fcfp, accordé par le Pays au profit de la CPS.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Les membres du Polynesian Kingdom of Atooi expulsés du...

Les représentants du mouvement Polynesian Kingdom of Atooi qui revendiquent les terres du marae Arahurahu de Paea ont été expulsés ce mercredi matin....

Covid-19 : Des guides sanitaires pour mobiliser la population...

20 guides sanitaires arpentent chaque jour les quartiers de la capitale pour sensibiliser aux mesures de précaution et protéger la population. Armés de gel désinfectant et de beaucoup de patience, ils rappellent jusqu’au domicile des personnes les plus isolées ou les plus faibles, comment éviter la propagation du coronavirus.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV