vendredi 5 mars 2021
A VOIR

|

Les profs api font leur rentrée

Publié le

Publié le 04/08/2016 à 15:44 - Mise à jour le 04/08/2016 à 15:44
Lecture 2 minutes

La Polynésie fait toujours rêver, que ce soit pour y passer sa lune de miel ou pour y travailler. Pour preuve, cette année, 1 800 enseignants se sont portés candidats pour venir enseigner sur le fenua . Sur ce nombre, seuls 280 ont été élus. Les critères de sélection ? Tout d’abord priorité aux enfants du pays qui, après avoir passer le Capes et effectué un an de stage dans les collèges de métropole, désiraient revenir partager leur savoir avec la nouvelle génération polynésienne.

Pour  les profs originaires de métropole et des DOM, les critères portaient sur leurs compétences, leur facilité d’adaptation à d’autres horizons et mode de vie et aussi « leur capacité à prendre en compte les spécificités de l’école polynésienne pour faire réussir les élèves, y compris les plus fragiles » dixit Nicole Sanquer, ministre de l’Education.

Pour Jean-Louis Baglan, vice-recteur de la Polynésie française, s’adressant aux nouveaux professeurs,  « vous avez une grande chance d’exercer en Polynésie. Les élèves sont merveilleux, ils ont soif d’apprendre.  Ne les jugez pas par rapport à ce que vous avez pu connaitre. Prenez le temps de vous approprier leur culture, la richesse de celle-ci, ses caractéristiques et surtout, surtout, ne laissez personne au bord de la route. »

Les nouveaux arrivants ont quatre années pour réussir ce challenge, mais, au bout de deux ans si ceux-ci ne sont pas à hauteur de la tâche, ils se verront signifier leur retour vers un horizon surement moins souriant.

Rédaction Web

infos coronavirus

La quarantaine passe à 10 jours pour les arrivants en Polynésie

"De manière générale, face au virus ou un de ses variants, la majorité des contaminations à la covid-19 sont constatées entre le quatrième et le huitième jour", explique le conseil des ministres dans son compte-rendu