mardi 27 octobre 2020
A VOIR

|

Les enseignants appelés à faire grève ce jeudi

Publié le

Publié le 02/04/2019 à 7:49 - Mise à jour le 02/04/2019 à 7:49
Lecture < 1 min.

Le SNUipp-FSU, le SNES-FSU, le SNEP-FSU et le SNUEP appellent tous les enseignants, des 1er et 2nd degrés de Polynésie, à faire grève ce jeudi 4 avril afin de soutenir les mouvements nationaux contre le projet de loi voulu par Jean-Michel Blanquer, le ministre de l’Education nationale.
 
« Nous appelons également les parents d’élèves à se mobiliser auprès des enseignants pour défendre l’école publique. La politique comptable du ministre en place ne doit pas tendre à abaisser la qualité du service public d’éducation », estiment les syndicats dans un communiqué.
 
Le rendez-vous est donné ce jeudi de 9 heures à midi devant le haut-commissariat pour un grand rassemblement.
 
Dans le détail, les syndicats de la FSU appellent les enseignants de Polynésie à se lever contre la mise en place des établissements publics des savoirs fondamentaux (EPSF), avec lesquels le principal d’un collège deviendrait également le directeur des écoles du même secteur. « La fonction de directeur qui est l’interlocuteur de proximité des parents d’élèves est mise en danger, précisent-ils. Taha’a et Makemo sont cités comme les éventuels sites expérimentaux. »
 
Les syndicats montent également au créneau contre le recours aux contractuels, assistants d’éducation et étudiants de niveau L2 pour assumer des missions d’enseignement ; contre l’article 1 du projet de loi qui menace la liberté d’expression des enseignants et le financement d’écoles privées sous contrat par les communes.
 

Rédaction web avec communiqué

infos coronavirus

Covid-19 : les salles de sport « sacrifiées » estime Christian Wang Sang

"C'est injuste." "C'est révoltant." Les gérants de salles de sport sont dépités. Alors qu'ils traînent encore des séquelles financières du confinement, c’est...

Covid-19 : Manutea Gay « demande à chacun de se rendre responsable »

Manutea Gay, le responsable de la plateforme covid-19, était notre invité en plateau lundi soir. Il indique que "les messages qui ont été diffusés jusqu’à aujourd’hui ont fait leur temps, il est nécessaire de passer à autre chose", et "demande à chacun de se rendre responsable à titre individuel" face à la pandémie.

Covid-19 : le tourisme mondial en baisse de 70% entre janvier et août

Les arrivées de touristes internationaux ont chuté de 70% dans le monde sur les huit premiers mois de 2020 par rapport à l'année précédente, sous l'effet de la pandémie de Covid-19, a annoncé mardi l'Organisation mondiale du tourisme (OMT).