vendredi 5 mars 2021
A VOIR

|

Le tribunal de commerce prononce la liquidation judiciaire de l’imprimerie de La Dépêche de Tahiti

Publié le

Publié le 25/03/2018 à 9:18 - Mise à jour le 25/03/2018 à 9:18
Lecture < 1 min.

L’imprimerie de la Dépêche de Tahiti, c’est fini. Jeudi dernier, le patron de la Dépêche de Tahiti, Dominique Auroy, a demandé le placement en liquidation judiciaire de la rotative.

Cette demande a été examinée ce lundi matin. Le tribunal de commerce a décidé de la liquidation judiciaire de l’imprimerie.

La douzaine de salariés, qui était en grève depuis plusieurs semaines, va être licenciée. Il pourrait y avoir quelques reclassements. Certains étaient présents au tribunal. Ils se disent écœurés et dépités.

Le journal sera, à priori, imprimé chez le principal concurrent de La Dépêche, Albert Moux actionnaire du groupe Fenua Communication, qui publie Tahiti Infos.

Le matériel, dont la rotative, sera mis en vente. 

Rédaction web avec J-B Calvas

infos coronavirus

La quarantaine passe à 10 jours pour les arrivants en Polynésie

"De manière générale, face au virus ou un de ses variants, la majorité des contaminations à la covid-19 sont constatées entre le quatrième et le huitième jour", explique le conseil des ministres dans son compte-rendu