dimanche 29 novembre 2020
A VOIR

|

La congrégation des frères de Ploërmel a célébré son bicentenaire

Publié le

La congrégation des frères de Ploërmel a célébré, ce samedi à Maria no te Hau, son bicentenaire. De nombreux anciens et actuels élèves des sept structures régies par l'enseignement catholique ont participé aux festivités.

Publié le 16/11/2019 à 17:27 - Mise à jour le 18/11/2019 à 8:51
Lecture 2 minutes

La congrégation des frères de Ploërmel a célébré, ce samedi à Maria no te Hau, son bicentenaire. De nombreux anciens et actuels élèves des sept structures régies par l'enseignement catholique ont participé aux festivités.

Les festivités ont débuté, ce samedi matin à l’église Maria no te Hau, avec la célébration eucharistique. Une cérémonie marquée par la signature d’un nouveau traité d’union 2019, « en souvenir de nos fondateurs qui ont signé le premier traité le 6 juin 1819 », confie frère Rémy Quinton, qui est aussi responsable du Centre d’éducation au développement (CED) de Nuku Hiva.

(crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

Le développement de la congrégation des frères de Ploërmel a été au cœur de la célébration de son bicentenaire. « Nous ne sommes plus que neuf frères en Polynésie, déplore Rémy Quinton. Nous avons d’abord prié ce matin pour que le Seigneur nous accompagne et qu’il fasse grandir à nouveau le nombre de religieux pour que nous puissions encore vivre longtemps. Et j’ai demandé, en partenariat avec l’ensemble de nos équipes, nos chefs d’établissements, qui se sont dotés d’une aide en pastorale scolaire, d’orienter principalement leur pastorale scolaire sur la pastorale vocationnelle. Nous avons besoin de mieux appeler, de mieux présenter notre mission, ce que nous sommes, pour que de nouveaux frères nous suivent. Et je suis plein d’espérance parce que je pense qu’il faut constamment se remettre en question, non pas pour se culpabiliser mais pour se dire que nous n’avons pas utilisé la bonne méthode. Dans un monde où la jeunesse est attirée par plein de choses, nous avons quelque chose de meilleur à leur proposer. »

(crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

Outre l’aspect religieux, l’heure était également à la fête, avec des spectacles de chants et danses préparés par les sept établissements des frères de La Mennais.

infos coronavirus