samedi 23 janvier 2021
A VOIR

|

La ComCom de Hava’i commence sa collecte des encombrants

Publié le

À Raiatea, la collecte des encombrants organisée par la Communauté de communes Hava'i a démarré cette semaine par la commune de Tumaraa. Une opération de taille menée en collaboration avec Tahaa et Huahine, et qui permet à la ComCom de ne plus dépendre de prestataires extérieurs.

Publié le 03/12/2020 à 15:21 - Mise à jour le 03/12/2020 à 16:34
Lecture 2 minutes

À Raiatea, la collecte des encombrants organisée par la Communauté de communes Hava'i a démarré cette semaine par la commune de Tumaraa. Une opération de taille menée en collaboration avec Tahaa et Huahine, et qui permet à la ComCom de ne plus dépendre de prestataires extérieurs.

Au vu du nombre de déchets entassé aux abords des routes, le travail peut sembler fastidieux, mais c’est sans compter sur les moyens dont dispose la Communauté de communes Hava’i. Des moyens mutualisés pour gagner du temps et ne plus dépendre des prestataires extérieurs. « Depuis le renforcement de nos équipements techniques, la communauté a pris la décision de collecter elle-même ses déchets. Donc aujourd’hui, nous avons 3 camions polyvalents de 12m3 chacun, équipés d’une grue à grappin, qui collecte l’ensemble de nos encombrants » explique Mihimana Roopinia, président du SPICOM (service public et commercial des ordures ménagères).

Machines à laver, congélateurs, équipements de jardins, plastiques, planches de bois… sont chargés dans les camions de collectage. Un vide-greniers des plus appréciés. « C’est gentil de leur part. Une fois par an, c’est top ! Comme ça, on se débarrasse tout, et ça fait de la place à la maison » se réjouit Tania Teriipaia, habitante de Tumaraa.

Exceptionnellement, les appareils de type D3E, les déchets électriques, électroniques et électroménagers sont également collectés. « On les récupère, on les met en Big Bag et on les envoie sur Papeete. Fenua Ma les récupère ensuite. Et le reste, tout ce qui est ferraille, bois… on envoie au dépotoir de Tumaraa » précise Raiono Peu, assistant de gestion à la Communauté de communes Hava’i.

Cette opération est non sans risque, notamment lors de la manipulation du bras articulé et de son grappin, mais aussi pour éviter certains pièges. « On fait attention. Il y a les câbles de haute tension, de téléphone… et parfois ça peut arriver de ramasser en même temps le compteur d’eau ! » indique Pascal Tetuaitearatai, agent de Huahine.

L’an passé, la Communauté de communes avait collecté près de 300 tonnes d’encombrants sur Tumaraa et 60 tonnes de déchets électroniques. À noter qu’une partie des déchets sera revalorisée et recyclée afin de leur donner une nouvelle vie.

Après Tumaraa, la collecte se poursuivra à Uturoa puis à Taputapuatea.

infos coronavirus