lundi 22 juillet 2019
A VOIR

|

Harry, un artiste engagé qui fait de nos déchets des œuvres d’art

Publié le

Publié le 26/04/2018 à 13:14 - Mise à jour le 15/06/2019 à 2:50
Lecture 2 minutes

Harald Reichenbach, dit Harry, a découvert la navigation il y a plusieurs années. Et avec elle, les méfaits engendrés par les tonnes de matières plastique qui sillonnent les océans au gré des courants marins.

Des déchets qui terminent leur (longue) vie sur les littoraux, parfois d’îles pourtant préservées de toute activité humaine.

« Ce sont les grandes villes industrialisées qui produisent les déchets mais ce sont les habitants des îles perdues qui s’y retrouvent confrontés », souffle-t-il, « aux Galapagos, par exemple, 75% des bouteilles trouvées sur une plage provenaient d’Asie ».

Une situation intolérable pour cet ex-soixante-huitard. L’artiste-peintre de profession a donc eu l’idée de créer le projet G.Cubes pour sensibiliser l’opinion publique des pays industrialisés à cette problématique.

A chacune de ses étapes, il collecte avec les enfants du coin, des déchets gisant sur les plages. Puis ces derniers sont coulés dans un cube de résine……composée d’huile recyclée.

“Le thème des déchets peut rassembler” 

« Cette collecte est marginale mais je veux sensibiliser au maximum, changer l’attitude des gens. Surtout les plus jeunes. Aujourd’hui, faire changer les choses est très difficile. Mais je pense que le thème des déchets peut rassembler », veut-il croire.

Il y a quelques jours, Harry se trouvait à Fakarava où il a mis les élèves de l’atoll à contribution. Tous ont participé à la fabrication des cubes qui complèteront sa collection. A l’intérieur de chacun d’eux, figure une plaque indiquant la date et le lieu où ils ont été conçus.

A terme, l’artiste engagé entend en réunir 100 pour former une unique pièce, de taille. Œuvre qu’il souhaiterait exposer dans un musée d’art moderne comme celui de Marseille, ville ouverte sur la mer d’où il a levé l’ancre. « On peut y arriver en bateau, ce serait symbolique », glisse-t-il.

Mais Harry n’en a pas encore fini avec la Polynésie. Il sera ainsi sur la ligne de départ de la prochaine Tahiti Pearl Regatta dont le coup d’envoi sera donné dans une dizaine de jours, aux Iles Sous-le-Vent.

J-B. C.

 
 
 
 
 
 
 

Laissez un commentaire

épidémie de dengue

DOSSIERS DE LA REDACTION

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X