vendredi 5 mars 2021
A VOIR

|

Formation et insertion professionnelle pour les quartiers prioritaires

Publié le

Publié le 04/04/2017 à 14:50 - Mise à jour le 04/04/2017 à 14:50
Lecture 2 minutes

Près de 60 000 habitants situés dans 76 quartiers identifiés prioritaires, et répartis dans les communes de Arue, Faa’a, Mahina, Paea, Papara, Papeete, Pirae, Punaauia et Moorea, sont concernés.
 
Le Contrat de ville 2015-2020 de l’agglomération de Papeete repose sur trois piliers majeurs d’intervention: l’emploi et le développement économique, le cadre de vie et le renouvellement urbain et la cohésion sociale.
 
Depuis 2015, le gouvernement s’attache à promouvoir une politique de l’emploi, de l’insertion et de la formation professionnelles active, axée sur l’accroissement du niveau de l’emploi dans l’économie, et visant à renforcer la continuité entre les acteurs de la formation (initiale et professionnelle continue) et de l’emploi et à garantir une employabilité durable, en s’inscrivant dans une démarche de performance.

Mues par des objectifs communs, les directions du CFPA (Centre de Formation pour Adultes) et du SEFI (Service de l’Emploi de la Formation et de l’Insertion professionnelles) avec celle du syndicat mixte du contrat de ville de l’agglomération de Papeete ont entamé une réflexion menant à la mise en place d’un partenariat.
 
Celui-ci vise, d’une part, à permettre la consolidation des procédures d’identification des demandeurs d’emploi afin de leur proposer des aides à l’emploi et à la formation en adéquation avec leur profil, et d’autre part, à permettre le financement par le Syndicat mixte en charge du contrat de ville, de formations certifiantes complémentaires à une formation qualifiante permettant d’augmenter les potentialités d’insertion professionnelle.
 
Ainsi, des formations professionnelles seront proposées à près de 380 personnes issues des quartiers prioritaires du contrat de ville.

Rédaction web avec communiqué
 

infos coronavirus

La quarantaine passe à 10 jours pour les arrivants en Polynésie

"De manière générale, face au virus ou un de ses variants, la majorité des contaminations à la covid-19 sont constatées entre le quatrième et le huitième jour", explique le conseil des ministres dans son compte-rendu