fbpx
vendredi 28 février 2020
A VOIR

|

Echoué, un voilier a dû être coulé

Publié le

Publié le 18/05/2016 à 9:42 - Mise à jour le 18/05/2016 à 9:42
Lecture 2 minutes

Échoué sur le récif à Arutua il y a deux semaines, Le Morning Dove a été visité par deux équipes d’intervention. L’objectif premier : procéder à son déséchouage. Pour ce faire, un expert s’est rendu sur le voilier pour faire l’état des lieux du Morning Dove. Pour Dominique Goche, sauveteur professionnel, le premier constat est désolant : “Ça fait mal au ventre de voir un bateau dans cet état là, ce qui fait encore plus mal au ventre c’est de voir à quel point le bateau a été pillé en quelques jours, j’ai rarement vu ça sur un récif. Après au-delà de ça, il faut trouver les moyens techniques pour pouvoir dégager le bateau”, a-t-il déclaré au micro de Tahiti Nui Télévision.
 
Face à l’étendue des travaux de renflouage, d’extraction et de réparation, et au coût que cela représenterait, l’expert maritime qui supervise l’opération en accord avec le propriétaire, décide  de faire couler le bateau. “Toute cette matinée est consacrée à dépolluer le bateau, et à le débarrasser de tous les produits dangereux comme les batteries, les huiles, tout ce qui pourrait à un moment donné ou à un autre, se répandre sur le récif ou dans l’océan”, a confié Patrice Beusher, propriétaire du voilier.
 
C’est ainsi qu’un gros travail de dépollution s’est organisé. Une fois dépollué et renfloué, le thonier Moorea Tautai a permis au voilier de sombrer à plus de 500 mètres des fonds de Arutua.
 

Rédaction Web (Interview : Rony Mou Fat)

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

L’audiovisuel, un secteur qui séduit les jeunes

Ils sont graphistes, cadreurs, réalisateurs ou beatmakers. Avec la généralisation des smartphones et du numérique, les métiers de l’audiovisuel attirent de plus en plus de jeunes. Faute d’école spécialisée au fenua, ils sont nombreux à se former sur le tas. Comment font-ils pour s’en sortir et se faire une place sur un marché restreint ? Eléments de réponse.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X