vendredi 5 mars 2021
A VOIR

|

Disparition de Keishi : Air Tahiti assure faire « le nécessaire »

Publié le

Publié le 03/01/2017 à 14:50 - Mise à jour le 03/01/2017 à 14:50
Lecture 2 minutes

Mardi, 19 jours après avoir perdu son chat Keishi, Ludivine Marcelis organisait un sit-in à l’aéroport de Tahiti Faa’a. 
Son chat âgé de 12 ans transporté par fret de Bora Bora n’a jamais retrouvé sa maîtresse. Sa cage se serait ouverte suite à une erreur de manipulation et l’animal se serait alors enfui, comme nous vous le racontions le 28 décembre dernier.   

Suite aux différents reportages de Tahiti Nui Télévision, de nombreux internautes ont réagi et critiqué le manque de réaction d’Air Tahiti.  Ce mercredi, certainement épuisée par ses recherches, la jeune femme a fait un malaise devant l’aéroport de Tahiti Faa’a.
 
La compagnie aérienne a publié un message sur Facebook dans la matinée : « Nous sommes sincèrement navrés que Keishi n’ait pas encore été retrouvé.  Nous faisons le nécessaire pour assister Ludivine, notamment concernant les autorisations permettant l’accès aux hangars et à la piste, qui sont des zones réservées, et dont leurs délivrances relèvent des autorités compétentes (Aviation civile, gendarmerie, Police de l’Air et des Frontières). 
Nous sommes en contact avec Ludivine régulièrement et espérons que Keishi soit retrouvé très bientôt. »

Un message qui n’a pas apaisé la colère de Ludivine et de ses soutiens. « Le service clientèle m’appelle seulement depuis le passage de TNTV…. Pour les accès je suis désolée, mais c’est faux les autres entreprises présentent sur l’aéroport ne sont pas d’accord avec vous », a écrit Ludivine en réponse du post. 

Des trappes auraient été installées, mais elles ne ferment pas et ne peuvent donc pas retenir la bête. Les autorités lui proposent de traiter la question comme un litige commercial, estimant qu’il s’agit d’un colis et non pas d’un être vivant.  

Ce mercredi, un badge aurait finalement été délivré pour que Ludivine puisse chercher son chat à l’aéroport. Keishi aurait été vu lundi, mal en point, par un agent de l’aéroport… Mais après son malaise, Ludivine ne pourra peut-être pas se déplacer elle-même. 

Rédaction web 

 

infos coronavirus

La quarantaine passe à 10 jours pour les arrivants en Polynésie

"De manière générale, face au virus ou un de ses variants, la majorité des contaminations à la covid-19 sont constatées entre le quatrième et le huitième jour", explique le conseil des ministres dans son compte-rendu