jeudi 25 février 2021
A VOIR

|

Des kits moteurs détruits pour « prévenir les drames de la route »

Publié le

Publié le 25/02/2015 à 17:33 - Mise à jour le 25/02/2015 à 17:33
Lecture 2 minutes

Aujourd’hui jeudi, les gendarmes de la brigade motorisée de Faa’a ont procédé à une opération de destruction de pièces mécaniques destinées à modifier la puissance des deux roues motorisés.

15  »kits » (piston, cylindre, échappement …) ont ainsi été broyés à l’aide d’une presse requis sur décision du procureur de la République, José Thorel.
« Cette opération s’inscrit dans notre volonté de prévenir de nouveaux drames de la route », précise le colonel Pierre Caudrelier, commandant de la gendarmerie pour la Polynésie française. 

En effet, en  2013, les deux roues motorisées ont été impliqués dans un accident mortel sur deux.  Les résultats encourageants enregistrés en 2014 (- 47 accidents / – 9 tués et – 47 blessés) n’ont pu endiguer ce phénomène puisque sur les 105 accidents de la circulation routière constatés, les deux roues motorisés ont été concernés à 73 reprises. Particulièrement vulnérables, ces usagers de la route représentent 73 % des tués (11 tués sur 15) et 61 % des blessés (80 sur 131).

Fort de ce constat, le colonel, commandant de la gendarmerie pour la Polynésie française annonce un renforcement des opérations de contrôle des deux roues motorisées tout au long de l’année 2015. 

Les revendeurs de pièces détachées destinées à augmenter la puissance des scooters et autres cyclomoteurs seront sensibilisés et invités à faire preuve de responsabilité. 
Le but est d’obliger les propriétaires à remettre leurs deux roues motorisés aux normes après saisie du  »kit-moteur ».

 

infos coronavirus