lundi 8 mars 2021
A VOIR

|

Derniers tours de manèges à Vaitupa

Publié le

Publié le 12/08/2016 à 14:14 - Mise à jour le 12/08/2016 à 14:14
Lecture 2 minutes

L’odeur de la barbe à papa, la grande roue, les autos tamponneuses, la pêche à la ligne. Tant de souvenirs d’enfance qui nous reviennent en mémoire. Enfants, nous « tannions » nos parents avec insistance pour qu’ils nous emmènent faire des tours de manège. Devenus adultes,  l’enthousiasme pour  la fête foraine s’est envolé. La loi du porte-monnaie prévalant en ces temps difficiles pour de nombreux foyers.

Pour Henriette Hunter, présidente de l’association des forains de Faaa, « il y a beaucoup moins de monde cette année par rapport à l’an passé. Cela se voit que les gens n’ont pas les moyens financiers pour pouvoir profiter des manèges. Les gens se réservent un peu. Ils viennent uniquement pour manger, voir ce qui se passe et rentrer ».

Si certains stands fonctionnent à plein régime, pour d’autres c’est un peu plus difficile. Si l’on en croît Noël Ena, président de l’association Rata, qui tient un stand de restauration, « cette année, le bilan est assez positif. Je ne dis pas qu’on a gagné beaucoup d’argent, mais on a bien travaillé ».  Son de cloche légèrement différent pour Albert Ajuelos, propriétaire de la loterie Tamara qui en est à sa 29eme participation . « Cette saison a été un peu dure car il y a une crise à Tahiti, mais on s’est battus et comme vous le voyez, il est 23 heures et il y toujours du monde au stand ».
 
Vous avez jusqu’à dimanche soir pour faire un dernier petit plaisir à vos  bambins avant la rentrée scolaire de mardi, et par là même remonter le moral et les finances des forains.

 

Rédaction Web avec Manava Tepa

infos coronavirus