mardi 19 octobre 2021
A VOIR

|

Déconfinement partiel : comme un air de vacances à la Presqu’île

Publié le

Il y avait comme un air de vacances sur les plages ce samedi. Avant un retour au confinement dès 14h00 pour le reste du week-end, une partie de la population a profité d’un bain de soleil et de la mer. A la Presqu’île du côté de Vairao, le sable blanc et le bleu du lagon ont séduit les familles qui attendaient avec impatience l’allègement des restrictions.

Publié le 02/10/2021 à 16:30 - Mise à jour le 03/10/2021 à 9:27
Lecture 2 minutes

Il y avait comme un air de vacances sur les plages ce samedi. Avant un retour au confinement dès 14h00 pour le reste du week-end, une partie de la population a profité d’un bain de soleil et de la mer. A la Presqu’île du côté de Vairao, le sable blanc et le bleu du lagon ont séduit les familles qui attendaient avec impatience l’allègement des restrictions.

C’est un décor de carte postale bien connu à la Presqu’île : avec sa petite bande de sable blanc, la plage de Vairao a marqué l’histoire puisque c’est à cet endroit que le paquebot France a accosté en 1974. Aujourd’hui, elle séduit toujours les riverains pourtant habitués des lieux. Apres plusieurs semaines sans possibilité d’accès aux plages, ils retrouvent le plaisir de s’allonger sur ce rivage, comme Vaianu, venu avec sa petite famille : “ce matin, on s’est levé un peu plus tôt, on a essayé de préparer les affaires et on est arrivés vers 9h00 je crois. On essaye de profiter un maximum jusqu’à 14h00 et ensuite on rentre”.

Sur la petite plage de sable blanc de Vairao, les habitants ont profité de la matinée pour prendre un bain de soleil (crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

Loin du tumulte de la ville, cette escapade même d’une demi-journée est une bouffée d’oxygène. Du soleil, une légère brise et une eau à la bonne température : les conditions sont parfaites pour profiter tranquillement du début du weekend.

C’est à cet endroit que le paquebot France a accosté en 1974 (crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

“On habite sur la plateau de Afaahiti, on profite de venir ici à Vairao, c’est pour les enfants. C’est un peu calme, c’est loin de la ville, on en profite”, confie Jimmy, père de famille.

Jimmy est venu avec ses enfants pour profiter du soleil (crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

Ce matin du côté de Tahiti Iti, la douceur de vivre typique du fenua a repris un peu ses droits grâce à l’assouplissement des restrictions…

Rédigé par

infos coronavirus