vendredi 5 mars 2021
A VOIR

|

Cryothérapie : immersion dans le grand froid avec Henri Burns

Publié le

Publié le 20/04/2018 à 13:47 - Mise à jour le 15/06/2019 à 2:59
Lecture 2 minutes

Le thermomètre peut descendre jusqu’à – 90 degrés Celsius en Polynésie… A Faa’a, il ne s’agit pas d’un microclimat mais d’un institut d’un genre nouveau. Florence Brault, masseur-kinésithérapeute a ouvert le centre Cryo-mana Tahiti.

 Dans les locaux de l’institut, Henry Burns est en entretien. Après le questionnaire, les choses sérieuses peuvent débuter. Le champion de MMA se met en condition pour entrer dans cette cabine un peu spéciale. La température chute brusquement. Le soleil s’éloigne. Place aux couleurs bleu et blanche. 

Bonnet, gants, masque sur le nez et sandales, Henri Burns inspire en profondeur avant d’entrer dans la cabine. De Tahiti à l’Antarctique, il n’y a qu’un pas. 

Pour éviter des désagréments liés au froid, Henry Burns doit protéger ses extrémités.  La créatrice détaille :

« Cette technique permet d’effacer tous les stigmates de la veille, de l’avant-veille, d’un entraînement ou d’un surentraînement. Ça permet de se sentir beaucoup mieux le jour-même voire le lendemain et de pouvoir éventuellement faire un entraînement. »

Dans la cabine, des flocons de neige tapissent le sol. Selon la propriétaire des lieux, mieux vaut éviter de se coller aux parois. 

UN CHOC THERMIQUE

Pour cette première séance de cryothérapie, Henry Burns est soumis à une température de -86° maximum durant quatre minutes. A l’issue du test, le sportif est formel :

« Au top, je sens vraiment que ça me fait du bien. Il y a un choc thermique au départ mais là ça fait du bien. Je me sens plus léger… »

Le aito termine sa séance dans une salle de détente, le temps que son corps se réadapte à la température ambiante des tropiques. Pour lui, tout s’est déroulé sans encombre, mais la cryothérapie n’est pas sans risque. L’institut est tenu de le communiquer à tous ses clients avant chaque séance. Un voyage dans le grand froid n’est pas permis à tout le monde…
 

Rédaction web avec Oriano Tefau

infos coronavirus

La quarantaine passe à 10 jours pour les arrivants en Polynésie

"De manière générale, face au virus ou un de ses variants, la majorité des contaminations à la covid-19 sont constatées entre le quatrième et le huitième jour", explique le conseil des ministres dans son compte-rendu