dimanche 29 novembre 2020
A VOIR

|

Baptême de l’air pour des enfants défavorisés de Papara

Publié le

Douze enfants de familles modestes de Papara ont effectué leur baptême de l’air ce dimanche matin. L’aéroclub UTA - Les ailes du fenua les avait invités pour prendre place à bord de l'un des appareils de la flotte et effectuer un vol de 30 minutes. Une promenade en plein ciel pour découvrir l’île sous un autre angle, et peut-être susciter pour certains des vocations.

Publié le 06/09/2020 à 16:02 - Mise à jour le 06/09/2020 à 16:02
Lecture 3 minutes

Douze enfants de familles modestes de Papara ont effectué leur baptême de l’air ce dimanche matin. L’aéroclub UTA - Les ailes du fenua les avait invités pour prendre place à bord de l'un des appareils de la flotte et effectuer un vol de 30 minutes. Une promenade en plein ciel pour découvrir l’île sous un autre angle, et peut-être susciter pour certains des vocations.


L’aéroclub UTA – Les ailes du fenua a partagé sa passion des airs. L’association accueillait aujourd’hui des enfants de 6 quartiers prioritaires de Papara. Âgés de 8 à 14 ans, ces jeunes n’avaient jamais pris l’avion. Alors avec un peu d’appréhension, ils écoutaient attentivement les consignes de sécurité avant le décollage.

« Il y avait beaucoup d’appréhensions ce matin, mais nous avons tenu une réunion il y a plus d’un mois, nous avons préparé ces enfants, nous leur avons expliqué le déroulé de l’action donc on les a bien préparés. Ce matin, ils sont contents et ils très excités » explique Sylvana Aukara, 4ème adjointe au maire de Papara.

(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

L’aéroclub propose régulièrement des vols de découverte. Des actions sociales pour susciter la curiosité des jeunes les moins favorisés et leur permettre d’en avoir plein les yeux, le temps d’une balade en plein ciel. « On fait de la formation, des vols privés, des vols loisirs, et aussi des vols découvertes. Aujourd’hui, on en fait avec des enfants et c’est particulier parce que c’est toujours magique avec eux, les enfants ont toujours un œil un peu nouveau » déclare Dany Dana, président de l’aéroclub UTA – Les ailes du fenua.

Pour ce baptême de l’air, direction Papara par la voie des airs en survolant le lagon. Moment rare pour deux jeunes passagers qui ont observé avec émerveillement la côte ouest de Tahiti. Pendant ce temps, sur le tarmac, le reste du groupe découvrait le cockpit d’un autre appareil accompagné d’un instructeur pour bien comprendre l’utilité de chaque commande. « Il y a beaucoup de choses : l’altimètre, la direction de l’avion, la radio… » nous dit Hotuhere, 13 ans.

Les sensations sont uniques, les enfants repèrent les maisons. Aux commandes, le pilote scrute les instruments de bord. Il est temps de remettre le cap vers la piste d’atterrissage.. « On vient de faire un vol de 30 minutes, on est à 2 500 pieds. On a fait un peu de relief aussi, c’était très sympa, et les enfants ont a priori adorer le vol » précise Dany Dana.

Tour de contrôle, demande d’autorisation d’atterrir… C’est la fin du baptême de l’air pour ces deux jeunes enfants qui vont avoir besoin d’un petit moment pour retrouver leur esprit. « J’ai regardé le paysage, comment l’avion était piloté » confie Tehere, 9 ans. « J’ai juste eu un peu peur » admet Teraimana, 10 ans.

Devenir pilote n’est pas un rêve pas si inaccessible. C’est en ces termes que l’aéroclub espère susciter des vocations et voir peut-être un jour l’un de ces jeunes rejoindre l’association pour apprendre à piloter…

infos coronavirus