mercredi 21 octobre 2020
A VOIR

|

Apiculture : levée de l’embargo sur l’importation du miel

Publié le

Publié le 31/07/2015 à 8:45 - Mise à jour le 31/07/2015 à 8:45
Lecture < 1 min.

Le gouvernement prévoit d’importer 20 tonnes de miel par an pour satisfaire les besoins des consommateurs. Les apiculteurs et les associations environnementales s’opposent à cette décision. Selon eux, cette mesure, taxée à plus de 30%, ne servirait que les intérêts des politiques sous la pression des grandes surfaces.

Le comité « Paruru i te arutaimareva » lance même un appel au boycott. « Il faut boycotter un produit qui n’a aucune traçabilité. Et les prétendus sorciers qui nous expliquent que cela va être traité savent dès le départ que le produit sera vecteur d’un certain nombre de microbes et de parasites qui viendront contaminer nos abeilles » explique Jacky Brillant, membre du comité.

La Polynésie est l’un des derniers bastions d’une apiculture saine. Le pays ne produit pas encore suffisamment pour satisfaire la demande, mais la filière ne demande qu’à se développer. Dans le dernier audit en 2012, la production mellifère du fenua s’élevait à 98 tonnes. Les Polynésiens en consommeraient 120 tonnes annuellement.

Rédaction web

infos coronavirus

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Ratification prochaine du traité d’interdiction des armes nucléaires (ONG)

Un traité international interdisant les armes nucléaires est sur le point d'entrer en vigueur, ont assuré mercredi des militants anti-nucléaires, les dernières ratifications nécessaires étant attendues dans les semaines à venir. Les principaux pays possédant l'arme nucléaire, dont les États-Unis, la Grande-Bretagne, la France, la Chine et la Russie, ne l'ont pas signé.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV