dimanche 11 avril 2021
A VOIR

|

Aires Marines Educatives: « Les Marquises sont vraiment un pilote au niveau mondial »

Publié le

Publié le 05/06/2017 à 12:29 - Mise à jour le 05/06/2017 à 12:29
Lecture < 1 min.

Son altesse sérénissime le Prince Albert II pourrait venir au fenua en juillet ou août 2018. Le prince avait déjà rencontré le président Fritch lors d’un voyage privé à Tahiti il y a deux ans.
 
Très impliqué dans les problématiques environnementales, SAS Albert II de Monaco, souhaite en savoir plus sur les aires marines protégées et éducatives. L’institut océanographique est déjà en lien avec l’association Te Mana O Te Moana pour la préservation des tortues. Robert Calcagno, le directeur du musée océanographique de Monaco. Il est interrogé par Thomas Chabrol
 
« Nous travaillons avec l’ensemble des pays de la terre pour développer des aires marines protégées ou gérées, comme vous le dites en Polynésie. Concernant les Marquises, je crois que leurs spécificités, c’est cette relation entre l’homme et l’océan, ses traditions, et puis, les aires marines éducatives qui ont été mises en place ont été en quelque sorte un laboratoire qui inspire le monde. »
 
Pour le directeur du musée océanographique de Monaco, « Il est très important d’informer les jeunes, de les sensibiliser pour qu’ils puissent faire passer le message, et là-dessus, les Marquises sont vraiment un pilote au niveau mondial. Nous allons échanger et vous aider à faire connaître cela au monde. »
 

Rédaction Web avec notre envoyé à New-York, Thomas chabrol

 

infos coronavirus