mardi 23 juillet 2019
A VOIR

|

Vidéo – Territoriales : le Taho’era’a accuse le Tapura d’essayer de corrompre les électeurs

Publié le

Publié le 25/04/2018 à 13:03 - Mise à jour le 15/06/2019 à 2:52
Lecture 2 minutes

En pleine campagne avant le second tour, le Taho’era’a Huira’atira donnait une conférence de presse ce jeudi. Une rencontre sous tension avec les journalistes. Vifs échanges entre Gaston Flosse et les médias avant d’en venir au sujet principal : le parti orange s’interroge sur la “sincérité des votes” au premier tour.

Le Taho’era’a accuse le parti d’Edouard Fritch de corruption. En l’espèce, de “distribution de bons d’essence, de côtes de boeuf… tout un tas de choses qui pour nous sont difficiles à comprendre. Egalement entre les deux tours, le versement de subventions à hauteur de 500 millions de Fcfp, 1.4 milliard d’aides en matériaux également… Nous avons souhaité partager tout cela avec vous”, explique la tête de liste Geffry Salmon. “Il ne faut pas s’étonner que la Polynésie soit parmi les pays les plus corrompus”, a lancé Gaston Flosse pendant la conférence de presse. 

Edouard Fritch a passé plus de 30 ans au côté de Gaston Flosse au Taho’era’a. L’élève a-t-il appris de son ancien maître ? “Il a effectivement dans certains domaines, dépassé le maître”, lance Geffry Salmon, sans se rendre compte qu’il est en direct sur la page Facebook de nos confrères de Radio 1. 

La parti orange a-t-il des preuves que le Tapura a tenté de corrompre la population ? “Nous avons des compte-rendus, des témoignages. Tout ceci mérite qu’il y ait une instruction qui soit ouverte”, répond Geffry Salmon. “Ce sont des informations qui nous remontent et nous cherchons à vérifier.” 

Le Tavini répète depuis le début de la campagne qu’il ne s’alliera pas à des élus condamnés. La rencontre entre Orange et Bleus n’a pas abouti sur une fusion des listes. “Moi en tout cas, mon casier judiciaire est vierge, souligne Geffry Salmon. Une des dernières virginités peut-être que j’ai… (…) Celui de monsieur Sandras a été purgé, Manolita Ly n’a pas le début d’une instruction en cours. En revanche, regardez plutôt du côté du Tapura et posez-leur la même question.”

Rédaction web (Interview : Laure Philiber)

Laissez un commentaire

épidémie de dengue

DOSSIERS DE LA REDACTION

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X