fbpx
samedi 16 novembre 2019
A VOIR

|

Nouveau gouvernement : trois nouveaux entrants et plus de femmes

Publié le

Publié le 22/05/2018 à 8:43 - Mise à jour le 22/05/2018 à 8:43
Lecture 2 minutes

Devant l’assemblée de Polynésie française, ce mercredi matin, le président du Pays Edouard Fritch a rappelé sa volonté de mettre en place un gouvernement qui « sera organisé en cohérence avec les trois grands axes de notre programme. » Il a présenté ses ministres aux représentants de l’assemblée. Seul un élu du Tahoera’a Huira’atira était présent dans l’hémicycle. 

Le Tapura Huira’atira a fait campagne autour de trois grands axes : l’amélioration du quotidien des Polynésiens, la modernisation de notre société et la création de richesse.

Comme annoncé vendredi, le président du Pays a indiqué qu’à chaque axe correspondra un « paquet » de ministres.

L’AMELIORATION DU QUOTIDIEN

Pour cette première partie du programme, Edouard Fritch nomme trois ministres.

Isabelle Sachet, représentante à l’assemblée depuis 2013, obtient le portefeuille de la Famille et des Solidarités, en charge de l’égalité des chances. Elle est aussi élue municipale à Faa’a. 

Jacques Raynal reste ministre de la Santé et de la Prévention, en charge de la protection sociale généralisée.

Christelle Lehartel prend en charge le ministère de l’Education, de la Jeunesse et des Sports. Directrice d’école à Papara, elle aussi élue dans la commune. 

LA MODERNISATION DE LA SOCIETE

Pour ce deuxième axe du programme, Edouard Fritch a choisi quatre ministres.

Tea Frogier, reste au gouvernement. Après le Travail et la Recherche, elle prend le portefeuille de la Modernisation de l’administration, en charge de l’énergie et du numérique.

Jean-Christophe Bouissou est lui aussi maintenu dans ses fonctions. Il est nommé ministre du Logement, de l’Aménagement du territoire, en charge des transports interinsulaires.

Heremoana Maamaatuaiahutapu reste ministre de la Culture et de l’Environnement, en charge de l’artisanat. 

René Temeharo fait partie des nouveaux entrants de ce gouvernement. Fidèle d’Edouard Fritch, il obtient le portefeuille de l’Equipement, en charge des transports terrestres, à la place de Luc Faatau.

LA CREATION DE RICHESSE

Edouard Fritch confie cette tâche à trois ministres.

Teva Rohfritsch reste vice-président. Comme dans le gouvernement précédent, il prend les commandes du ministère de l’Economie et des finances, en charge des grands travaux et de l’économie bleue.

Nicole Bouteau reste elle aussi au gouvernement et récupère le ministère du Tourisme et du travail, en charge des relations avec les institutions.

Tearii Alpha, auparavant ministre des Ressources primaires, devient ministre de l’Economie verte et du Domaine, en charge des mines et de la recherche.

Edouard Fritch a indiqué vouloir “une continuité dans l’action gouvernementale”. “Je souhaite que le travail reprenne au plus tôt, sans perdre de temps en transmission des dossiers.”

Des séjours thérapeutiques pour jeunes en difficulté

Depuis trois ans, le nombre de délits commis par des mineurs au fenua est en baisse. Afin de lutter contre la récidive, les adolescents sont pris en charge par la direction territoriale de la protection judiciaire de la jeunesse. Celle-ci agit sur trois leviers : la famille, l’insertion et la santé. Sur ce dernier volet, trois séjours thérapeutiques ont été organisés cette année. Le dernier vient de se terminer à la Presqu’île.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X