mardi 18 mai 2021
A VOIR

|

Le Tapura réunira son congrès le 17 mars

Publié le

Publié le 07/02/2018 à 10:48 - Mise à jour le 07/02/2018 à 10:48
Lecture 2 minutes

Ce mercredi soir, les élus du Tapura et les chefs de fédérations étaient réunis au siège du parti à Papeete. L’occasion d’abord pour Edouard Fritch et les cadres du mouvement de faire un rappel précis des règles à observer lors de la campagne des Territoriales, dont le premier tour est prévu le 22 avril.

Dates de la campagne officielle, ce que peuvent faire ou ne pas faire les maires dans la cadre de la campagne, quand est-ce qu’on peut utiliser un véhicule de fonction… Tout a été listé pour ne pas s’exposer à d’éventuels recours.

Mais cette réunion a été aussi l’occasion de finaliser la tenue du congrès annuel du Tapura qui doit se dérouler le samedi 17 mars à la mairie de Pirae.

A dix jours de la date de clôture de dépôt des listes, c’est à cette occasion que le mouvement devrait dévoiler officiellement son programme et ses candidats dans les huit sections pour les Territoriales.

Aujourd’hui, rien n’est encore figé. Selon nos informations, la tête de liste de la section 2 pose encore problème. Edouard Fritch étant en tête de liste dans la section 1, le Tapura veut que ce soit une femme dans la 2 et ainsi de suite dans les huit sections. Mais dans la deuxième, on se retrouve dans le même cas de figure qu’aux législatives – qui avait valu une suspension à Jacquie Graffe – avec Nicole Sanquer d’un côté et Tepuaraurii Teriitahi de l’autre. « C’est à Edouard de trancher », confie un élu.
 

Bertrand Parent 

infos coronavirus

Vaccin, nucléaire, social : l’interview en Polynésie de Sébastien Lecornu, ministre des Outre-mer

La visite du ministre des Outre-mer en Polynésie s'est achevée vendredi après un passage dans l'archipel des Marquises. Sébastien Lecornu était l'invité de notre journal avant de repartir en métropole :

Une pétition pour pouvoir voyager en métropole

Les déclarations du ministre des Outre-mer ont douché les espoirs de centaines d’habitants qui espéraient enfin pouvoir fouler le sol de métropole...