jeudi 13 août 2020
A VOIR

|

François Fillon à Gaston Flosse: « notre famille politique a besoin plus que tout d’unité »

Publié le

Publié le 20/03/2017 à 9:14 - Mise à jour le 20/03/2017 à 9:14
Lecture 2 minutes

Pour le candidat Fillon, « La Polynésie française, (…) présente un bilan économique alarmant et ce, malgré une amélioration depuis la crise de 2008. » Pointant du doigt le chômage, « notamment des moins de 25 ans qui reste important » et le résultat du modèle économique « en -deçà des attentes », François Fillon estime que « nous devons revoir les relations entre la Polynésie française et la métropole dans un esprit de transparence et de respect des engagements donnés. »

Pour ce faire, le candidat à la Présidentielle, dans son programme pour la Polynésie française, « sur lequel je viens d’échanger avec Edouard Fritch (…) », s’engage à réinscrire dans la loi des finances, « le montant des dotations que l’Etat accordait en 2011 à destination en particulier des investissements dans les communes. »

Pour le candidat de « Les Républicains », « il est indispensable que l’Etat dans les domaines de compétences du Pays, notamment la santé et l’éducation, soit un partenaire respectueux de la culture et des traditions de la Polynésie française. »

Concernant la question statutaire, François Fillon estime que « le statut de 2004, s’il est appliqué avec loyauté permet déjà de garantir à la Polynésie une autonomie effective en assurant pleinement son ancrage au sein de la République. » Toutefois précise t-il, « au cas ou un consensus large se dégagerait sur une évolution du statut d’autonomie, je serais un partenaire actif pour y contribuer. »

Rappellant que le Tahoeraa est « riche de ses combats contre l’indépendance (…) notre famille politique a besoin plus que tout d’unité face à des partis et des candidats qui n’ont d’autres perspectives pour nos outremers que de rompre le lien qui les unit avec la France. »

Rappelons que ce mardi soir se tiendra le grand conseil du parti orange où devrait être annoncé le nom du candidat auquel le Tahoeraa apporte son soutien. Fillon ou Le Pen, lequel des deux remportera les suffrages du parti orange.

Pour l’heure, il semblerait que Marine Le Pen possède un avantage certain sur le candidat de « Les Républicains », car celle-ci a annoncé soutenir le Tahoeraa pour les législatives,  d’autant que François Fillon est soutenu par le Tapura d’Edouard Fritch.

En outre, l’enquète ouverte à l’encontre de François Fillon concernant l’emploi fictif dont aurait bénéficié sa femme se voit élargie d’un nouveau volet  portant sur des faits « d’escroquerie aggravée » et « de faux et usage de faux ».

Selon « Le Monde », cette décision fait suite à une deuxième perquisition menée courant mars à l’Assemblée nationale et à l’occasion de laquelle de nouveaux documents ont été saisis. Ces feuilles, signées par Penelope Fillon, comportaient différents calculs d’heures travaillées.
 
Les enquêteurs se demandent si ces calculs ne constituent pas des faux, établis pour justifier a posteriori les salaires versés à l’épouse du député de Paris et conforter la réalité de son travail d’assistante parlementaire.

 

Rédaction Web

infos coronavirus

Sur les traces de l’empreinte carbone

L’empreinte carbone, on en parle beaucoup, mais de quoi s’agit-il exactement ? Un Polynésien émet en moyenne 3,8 tonnes de CO2 par an. Une empreinte en dessous de la moyenne nationale, mais qui ne vise pour l’instant que nos émissions directes. C’est-à-dire, sans tenir compte de l’acheminement des énergies fossiles. Or, loin de tout, la Polynésie affiche une très forte consommation d’hydrocarbures, notamment pour le transport terrestre, principal émetteur de gaz à effet de serre.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Un marin porté disparu au large des Marquises

Le JRCC Tahiti a coordonné pendant deux jours une opération de recherche et de sauvetage pour retrouver un marin tombé en mer, à plus de 400 milles marins (740 km) dans l’ouest des îles Marquises, en eaux internationales.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV