lundi 8 mars 2021
A VOIR

|

Vidéo – Ice : « c’est nous les parents qui sommes responsables »

Publié le

Publié le 23/08/2018 à 12:52 - Mise à jour le 13/06/2019 à 13:20
Lecture < 1 min.

Se retrouver impliqué dans un trafic de drogue : « Ça peut arriver à tous les enfants. Ça peut être à cause de mauvaises fréquentations, parce que ce sont des enfants fragiles, ou parce qu’on a perdu quelqu’un dans la famille », estime la mère d’un des prévenus dans l’affaire Marlier.

>>> Lire aussi : Vidéo – Trafic d’ice : 12 personnes citées à comparaître

Le procès s’est ouvert mercredi au palais de justice.  Jeudi, le procureur a requis entre 8 et 9 ans de prison pour le principal prévenu, Moerani Marlier. Mais une dizaine d’autres personnes sont jugées dans cette affaire. Les peines requises en matière de trafic de drogue sont souvent lourdes. 

La mère d’un des prévenus estime que c’est elle qui devrait être jugée : « C’est nous les parents qui sommes responsables. (…) Mon fils ne devrait pas être dans le box, c’est nous qui devrions être dans le box, être jugés. »

> « Heureusement il y a la loi »

Pour elle, il y a encore à faire en matière de prévention : « Les enfants devraient être alertés tout de suite des conséquences de ces terribles drogues. » 

Elle espère que plus tard, son fils pourra reprendre une vie normale. Et, loin de condamner la justice, elle approuve : « heureusement il y a la loi, il y a le tribunal pour dire stop. »

Le procès se poursuit ce vendredi. Les peines devraient être connues dans la soirée. 
 

Rédaction web avec J-B.Calvas et Sam Teinaore

infos coronavirus

Premiers cas de covid en Nouvelle-Calédonie

Jusqu'à présent, la Nouvelle-Calédonie et Wallis-et-Futuna figuraient au rang des rares territoires Covid-free de la planète, grâce notamment à des quatorzaines obligatoires dans des...

Premier cas local de Covid-19 à Wallis et Futuna

"Il s'agit d'une personne qui était sortie de quatorzaine il y a plusieurs semaines après un test négatif. Cette personne a consulté...