mardi 5 juillet 2022
A VOIR

|

Tiarei : un quinquagénaire décède dans une violente bagarre

Publié le

Une homme d'une cinquantaine d'années est décédé des suites d'une bagarre sur fond d'alcool, à Tiarei, ce mardi après-midi.

Publié le 18/05/2022 à 8:25 - Mise à jour le 18/05/2022 à 16:12
Lecture 2 minutes

Une homme d'une cinquantaine d'années est décédé des suites d'une bagarre sur fond d'alcool, à Tiarei, ce mardi après-midi.

Les faits se sont déroulés hier mardi dans l’après-midi, à quelques mètres du poste de police municipale de Tiarei, sur la route de ceinture au PK 28,6. Plusieurs individus du quartier s’alcoolisaient sur un pont depuis le début de la journée. C’est vers 16 heures, suite à une escalade verbale, que la situation a dégénéré.

Un homme d’une vingtaine d’années s’en est violemment pris à son compagnon de beuverie, le rouant de coups à de multiples reprises. La victime, un quinquagénaire, a été retrouvé inanimé par les voisins. Tania, une riveraine, raconte la scène : “Ma belle-fille est venue me voir derrière pour me dire ‘maman, il va se passer quelque chose’. Et quand je suis venue voir, il était déjà à terre. Il y a des gens qui disent qu’il a reçu des coups, qu’on lui a marché dessus, qu’on l’a tapé avec un bois.  Quant à celui qui l’a tabassé, il a traversé pour aller balancer des mots. Et après, je lui ai dit ‘Pourquoi tu as fait ça ? c’était vous deux depuis ce matin’.” À leur arrivée sur place, les voisins ont prévenu les secours.

“Je laisse la justice faire. Il n’y a pas de vengeance”

Joseph Temanupaioura, grand frère de la victime

Après plus d’une heure à tenter de réanimer la victime, les secours ont déclaré le décès. Joseph Temanupaioura, grand frère de la victime, est arrivé pendant l’intervention des secours. “Ce sont mes garçons qui m’ont prévenu. J’ai pris ma voiture et je suis parti sur place. Et puis j’ai vu mon frère en bas, ils étaient en train de le réanimer.(…) J’ai vu son œil droit complètement amoché, noir. L’autre œil aussi, je me suis dit ‘on a tapé quelque chose dessus. Et puis même sur lui, il y avait des contusions”, raconte-t-il, ému. “Voilà le résultat, il y en a un qui est mort, et l’autre qui va dormir en prison”, ajoute-t-il. Il ne comprend pas le geste de l’agresseur et explique que son frère n’était pas quelqu’un de violent. Cependant, il explique ne pas en vouloir à la famille de l’agresseur. “Je laisse la justice faire, il n’y a pas de vengeance. Ce matin, j’ai vu ses parents en bord de route, je leur ai dit bonjour. J’emmenais mon fils à l’école, je lui ai dit ‘tu vois, ce n’est pas de leur faute’.”

L’auteur des coups et trois autres individus présents au moment des faits ont été embarqués par les forces de l’ordre. Une procédure pour meurtre a été ouverte par la gendarmerie. Une a été personne placée en garde à vue et va être déférée devant la justice pour meurtre avec préméditation. Selon un proche de la victime, une autopsie doit être menée avant de rendre le corps à la famille dans les 8 prochains jours.

infos coronavirus