fbpx
samedi 16 novembre 2019
A VOIR

|

Procès en appel dans l’affaire Honotua : c’est l’incompréhension pour les avocats

Publié le

Publié le 17/10/2017 à 15:42 - Mise à jour le 21/06/2019 à 12:19
Lecture 2 minutes

Le procureur avait requis 1 milliard de Fcfp d’amende contre la société Alcatel Lucent Submarine Network, filiale d’Alcatel, dans l’affaire de l’attribution douteuse du marché du câble sous-marin Honotua. Des peines de prison avec sursis et des amendes ont été requises contre les 8 autres prévenus de l’affaire. 18 mois de sursis et 2 millions d’amende pour Georges Puchon, conseiller à l’OPT. 

En mars 2016, la cour a finalement estimé qu’il n’y avait aucune irrégularité dans l’attribution de ce marché, et prononcé une relaxe générale. 

L’ancien procureur de la République José Thorel a fait appel de la décision du tribunal correctionnel. Aujourd’hui, il siège en tant qu’avocat général.

Ce mercredi, il n’y a pas vraiment d’éléments nouveaux dans le dossier mis à part des documents produits par la défense, et attestant du déroulement régulier des procédures d’études et d’attribution du marché pour la pose du câble Honotua. Plusieurs avocats se demandaient ce qu’ils faisaient là. “Les motifs de l’appel du Parquet sont le grand mystère pour la défense. Ça fait un an et demi qu’on attend d’en connaître les motifs. Aujourd’hui on a finalement une demande de confirmation sur la base des mêmes éléments qu’en première instance. Et donc on est face à une certaine incompréhension”, explique Me Millet, avocat de Georges Puchon. “Je ne sais pas vraiment ce qu’on fait là. Monsieur Puchon a été relaxé en première instance. Le Parquet demande à nouveau sa relaxe. Pourquoi maintenir cet appel ?”

​Rédaction web avec Sam Teinaore

Me Thibaud Millet, avocat de Georges Puchon

Des séjours thérapeutiques pour jeunes en difficulté

Depuis trois ans, le nombre de délits commis par des mineurs au fenua est en baisse. Afin de lutter contre la récidive, les adolescents sont pris en charge par la direction territoriale de la protection judiciaire de la jeunesse. Celle-ci agit sur trois leviers : la famille, l’insertion et la santé. Sur ce dernier volet, trois séjours thérapeutiques ont été organisés cette année. Le dernier vient de se terminer à la Presqu’île.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X