mardi 13 avril 2021
A VOIR

|

Moana Greig et Joseph Kaiha, relaxés

Publié le

Publié le 05/06/2017 à 7:51 - Mise à jour le 21/06/2019 à 12:19
Lecture < 1 min.

L’ancien ministre de l’Education, Moana Greig et le maire de Ua Pou (Marquises) Joseph Kaiha, avaient comparu en février 2017, devant le tribunal correctionnel pour recel de détournement des fonds publics.

Il était reproché à Moana Greig d’avoir signé un courrier dispensant Joseph Kaiha, professeur de métier, de cours auprès des élèves tout en continuant à être payé.  Celui-ci devait en contrepartie effectuer un travail de collecte relatif au patrimoine culturel marquisien. 

D’août 2010 à avril 2013, Joseph Kaiha avait bénéficié d’une dispense d’enseignement, via un courrier du ministre de l’Education de l’époque, pour se consacrer à une mission de collecte des récits et légendes marquisiennes. Le courrier du ministre précisait toutefois qu’il devait rendre régulièrement des rapports sur l’avancé de ses recherches. Ce qu’il n’avait jamais fait. 

Fait peu habituel, lors de leur comparution en février, le procureur n’avait pas pris de réquisitions à l’issue de sa prise de parole, laissant au tribunal le soin d’apprécier la culpabilité ou non des deux prévenus. 

Le tribunal a statué ce mardi et n’a requis aucune condamnation envers eux. Ils ont tous deux été relaxés.

Rédaction web

infos coronavirus