vendredi 25 juin 2021
A VOIR

|

Houle : le JRCC réalise deux opérations de sauvetage en mer

Publié le

Publié le 03/09/2018 à 7:04 - Mise à jour le 13/06/2019 à 13:20
Lecture 2 minutes

Lundi peu avant 8 heures, le JRCC a reçu une alerte “balise de détresse” émanant d’un voilier parti la veille de Fakarava à destination de Tahiti. Le JRCC a alors immédiatement déclenché l’avion d’alerte de la Marine Nationale basé à Faa’a. Sur zone, à plus de 130 milles nautiques de Tahiti, l’avion Guardian a pu prendre contact avec le voilier. Les deux membres d’équipage voulaient être évacués en raison des conditions de mer et des avaries subies par leur navire.
 
L’hélicoptère Dauphin inter-administrations également basé à Faa’a, a alors rapidement été déclenché par le JRCC. Les deux occupants du volier ont été hélitreuillés. Choqués, fatigués et sur avis du SAMU PF, les naufragés ont ensuite été déposés et pris en charge à l’hôpital de Taaone vers 12h40.
 
En parallèle, vers 10h45 à 10 milles nautiques au large de Tahiti, un autre voilier avec deux personnes à son bord a lancé un appel de détresse car il était également désemparé en raison des conditions météorologiques difficiles. Parti le matin même vers 7 heures de Taina, ce voilier a tenté en vain de rebrousser chemin. Le JRCC a alors engagé la vedette FEPSM de Vaitupa qui a rejoint puis escorté le voilier jusqu’à son port base. 
 
Dans un communiqué, le haut-commissariat souligne que la consultation des bulletins météorologiques avant de prendre la mer aurait sans doute permis à ces deux voiliers d’éviter ces situations délicates, qui ont par ailleurs nécessité l’engagement de moyens lourds de sauvetage.
 
Les autorités rappellent que la bonne préparation de sa navigation, l’emport de matériel de sécurité, en complément de la connaissance de ses propres compétences nautiques sont les règles d’or de la sécurité en mer.
 

Rédaction web 

La météo ce mardi

infos coronavirus