mardi 2 mars 2021
A VOIR

|

3 ans de prison pour le violeur de Maiao

Publié le

Publié le 22/10/2017 à 17:01 - Mise à jour le 21/06/2019 à 12:19
Lecture 2 minutes

Hagard et ne sachant s’exprimer correctement en français, le prévenu répondait à la majorité des questions en hochant la tête pour acquiescer ou en la secouant pour dire non. Il a reconnu les faits et reconnait même avoir menti lors de sa garde à vue.

Les faits se sont déroulés dans la nuit du 14 octobre aux alentours de minuit sur l’île de Maiao. Après avoir passé l’après-midi à la plage pour célébrer l’anniversaire d’un neveu avec quelques bouteilles d’alcool, un couple rentre chez lui aux alentours de 21H pour se reposer. Il est 23H lorsque le prévenu, un cousin de la victime, s’introduit par la fenêtre. Il se rend dans la chambre du couple où il déshabille la victime et tente d’avoir des rapports sexuels avec. La femme pense alors que c’est son concubin qui s’affaire, mais en ouvrant les yeux elle reconnait son cousin. Elle le repousse en criant. Le prévenu prend alors la fuite.

Il déclarera à la barre qu’il était sous l’emprise de l’alcool, il avoue avoir consommé 1 litre de « komo » ce jour-là. C’est le mutoi municipal qui l’a appréhendé et il a immédiatement demandé aux gendarmes de Moorea de le récupérer. La cour a demandé au prévenu s’il savait ce qui lui serait arrivé si le mari ou la famille de la victime l’avait attrapé ? Il a répondu automatiquement qu’il se serait fait battre à mort.

La cour l’a condamné à 5 ans de prison dont 2 avec sursis, avec obligation de soin, obligation d’indemniser la victime et interdiction de s’approcher à nouveau du domicile de la victime. Il sera inscrit au fichier des auteurs d’infractions sexuelles. Il a été conduit directement à Nuutania.
 

Sam Teinaore

infos coronavirus