A VOIR

|

Une balise connectée présentée au Tech4islands Summit

Publié le

L'événement tech de l'année au fenua débute ce jeudi 13 octobre. Au programme : trois jours de partages et d'échanges sur des idées novatrices pour l’environnement tout en favorisant l’essor des start-ups locales. Cette année, la Polynésienne des Eaux sera présente avec son projet de balise connectée. Objectif : analyser nos lagons pour mieux comprendre notre écosystème marin.

Publié le 12/10/2022 à 16:19 - Mise à jour le 13/10/2022 à 9:09
Lecture 2 minutes

L'événement tech de l'année au fenua débute ce jeudi 13 octobre. Au programme : trois jours de partages et d'échanges sur des idées novatrices pour l’environnement tout en favorisant l’essor des start-ups locales. Cette année, la Polynésienne des Eaux sera présente avec son projet de balise connectée. Objectif : analyser nos lagons pour mieux comprendre notre écosystème marin.


La Polynésienne des Eaux, en char ge l’assainissement de nos eaux usées, proposera au Tech4islands un projet pour la préservation de nos lagons. Une balise connectée baptisée Bor’acoustic qui permet d’écouter le milieu marin : “Cette technologie est très intéressante parce qu’elle permet de vivre avec le lagon 24 heures sur 24, et donc de s’immerger vraiment dans le milieu. Cela nous permet d’écouter la crevette, le poisson, mais aussi les nuisances sonores liées au tourisme nautique. Les bateaux en l’occurrence et les moteurs thermiques sont très bruyants et ont un impact assez important sur l’activité et la biodiversité du lagon. Cela nous intéressait de mieux comprendre ces problématiques pour voir comment on pouvait améliorer la qualité et la vie dans le lagon” explique Vincent Sturny, responsable développement des îles et innovation à la Polynésienne des Eaux.

(Crédit photo : Polynésienne des Eaux)

Le projet de balise connectée a vu le jour grâce à la collaboration entre le Criobe, Invest in fenua, et la mairie de Bora Bora, car c’est dans le lagon de la perle du Pacifique que Bor’acoustic compte bien faire ses premiers pas. “Bora Bora, c’est le lagon connecté, c’est le laboratoire du futur. On a à cœur de continuer à investir sur ce territoire qui est emblématique pour la Polynésie pour la Polynésienne des Eaux, et encourager les investisseurs à venir pour financer la recherche. On pense que c’est pertinent pour tout le monde, et cela permettra, on l’espère, à terme, sur le lagon, de mieux protéger le fenua” indique Mathieu Desetres, directeur général de la Polynésienne des Eaux.

Objectif pour la Polynésienne des Eaux : trouver des financements durant le Tech4islands Summit pour la mise en service de 4 balises connectées d’ici 2023.