samedi 17 avril 2021
A VOIR

|

Vidéo : Florent Manaudou vous propose d’adopter des coraux

Publié le

Publié le 20/06/2017 à 10:37 - Mise à jour le 20/06/2017 à 10:37
Lecture 2 minutes

Le multiple champion de natation Florent Manaudou a découvert Tahiti lors d’un voyage. Depuis, il s’est épris de la beauté du territoire, tout comme celle des femmes. En couple depuis près d’un an avec la Tahitienne Ambre Baker, modèle et diplômée d’une école de communication parisienne, ils reviennent fréquemment sur le fenua. Le nageur est venu rejoindre sa belle il y a quelques semaines pour des vacances. Mais cette fois-ci, Florent Manaudou a décidé de lier l’utile à l’agréable. Il s’est engagé pour la protection des récifs coralliens de Tahiti et de Moorea en devenant le parrain d’une association, Moorea Coral Gardeners.

«  J’étais à Tahiti il y a quelque temps et j’ai fait la rencontre de jeunes pécheurs et surfeurs qui passent la majorité de leur temps dans l’eau ou sur l’océan à Tahiti et à Moorea. Ils ont constaté une véritable dégradation du milieu marin et notamment des récifs coralliens, qui sont les poumons de l’océan. Ce que j’aime chez ces jeunes, c’est qu’ils ont décidé de faire quelque chose pour sauver l’océan et qu’ils se soient mobilisés pour créer l’association Moorea Coral Gardeners « , explique-t-il dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux.
 

Adoptez des coraux pour permettre à l’association de se lancer !

« Ces jardiniers de la mer récoltent les coraux cassés par les touristes ou les tempêtes et les replantent dans les lagons avec des scientifiques. Cela permet de créer de nouveaux récifs qui pourront accueillir des poissons ou des animaux marins. Mais également absorber le CO2 et le transformer en oxygène que nous respirons « , ajoute le nageur.

Le défi est de taille. Selon l’association, ‘ »20% des récifs coralliens dans le monde seraient morts et 30% seraient d’ores et déjà condamnés« . Les scientifiques estiment que d’ici 2050 il n’y aura plus aucun corail sur terre, « donc plus de poissons, plus jamais de vie marine et tout simplement nous ne pourrons plus respirer« , peut-on lire sur le site de l’association. 

Pour mettre en place ces opérations, l’association a besoin de récolter 2500 € via une campagne de crowdfunding. Alors pour lever des fonds, elle a pensé à un concept innovant : adoptez des coraux ! 

« Comment ça marche ? Vous donnez un nom à votre corail, l’association le plante pour vous, et vous recevez un contrat d’adoption ! C’est un petit geste pour l’environnement qui participe aussi au soutien des populations locales »  ajoute l’ambassadeur. Un organisme  coûte 25 euros.

 

L’appel touchant des membres de l’association :

Rédaction web 

infos coronavirus

Nouvelle-Zélande : essai d’une application pour détecter le virus avant les symptômes

L'application, appelée "elarm", se connecte aux montres connectées ou aux appareils mobiles qui mesurent les performances sportives et utilise l'intelligence artificielle pour...

Retour sur une année de Covid en Polynésie

L’année dernière à la même période, la Polynésie était confinée. Un mauvais souvenir marquant le début d’une crise sanitaire et économique due à la Covid-19. Des premiers cas au compte-gouttes, puis la flambée, jusqu’au contrôle de l’épidémie depuis fin décembre, le Dr Henri-Pierre Mallet revient avec nous sur cette année difficile.