jeudi 3 décembre 2020
A VOIR

|

Matete rau no Papara : une exposition-vente pour dynamiser la commune

Publié le

Pour dynamiser la vie dans la commune, la mairie de Papara organise le Matete rau du 27 juillet au 7 août. Une exposition-vente de produits artisanaux qui a pris place dans les jardins de la mairie. La demande vient à la fois des artisans, mais aussi des habitants.

Publié le 27/07/2020 à 14:46 - Mise à jour le 28/07/2020 à 16:35
Lecture 2 minutes

Pour dynamiser la vie dans la commune, la mairie de Papara organise le Matete rau du 27 juillet au 7 août. Une exposition-vente de produits artisanaux qui a pris place dans les jardins de la mairie. La demande vient à la fois des artisans, mais aussi des habitants.

Le maire nouvellement élue, Sonia Punua, inaugure sa première exposition-vente. Le Matete rau a pris ses quartiers dans les jardins de la mairie. Une vingtaine d’exposants y participent. Ils proposent au public des produits à tarifs raisonnables. Un choix assumé : « On sait qu’avec le Covid-19, il y a une baisse d’argent. Aujourd’hui, l’envie est là. Tous les foyers qui sont actifs à faire ces projets sont là » explique la maire de Papara.

(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

Tifaifai, paréos, vannerie, bijoux, stands d’horticulture ou encore vente de fruits et légumes, le Matete rau est un espace de vente pour les artisans et petits producteurs de la commune. En ces temps difficiles en raison de la crise sanitaire, tous espèrent faire des bénéfices.

« Normalement, on est là deux fois par an à Papara, novembre et décembre » nous dit Parearii Manuel, présidente d’honneur de l’association Heirau ura Teaoa.

Plusieurs activités et ateliers sont programmés pendant les 12 jours de cet événement. Cette inauguration permet aussi à la jeune école de danse Manahau de participer en offrant une prestation aux visiteurs, et pourquoi pas, attirer de nouveaux élèves. « Il y a toujours besoin d’activités pour les jeunes, pour tout le monde ! Cela fait partie de la culture, mais c’est aussi un sport » déclare Marine Biret, directrice de l’école de danse.

À la mairie de Papara, il faudra par contre attendre l’an prochain pour que les artisans puissent s’installer sous le grand chapiteau. Il avait été construit pour abriter les expositions, mais les travaux n’ont pas encore été totalement achevés faute de budget.

Plus d’informations sur l’événement Facebook

infos coronavirus