Langues régionales : la proposition de Steve Chailloux fait l’unanimité à l’Assemblée nationale

Publié le

Une meilleure réussite scolaire des jeunes ultramarins grâce à l'apprentissage des langues régionales : c’est l’intitulé de la proposition de loi du député Steve Chailloux qui a été examinée jeudi par les députés de l'Assemblée nationale.

Publié le 02/06/2024 à 13:56 - Mise à jour le 02/06/2024 à 14:37

Une meilleure réussite scolaire des jeunes ultramarins grâce à l'apprentissage des langues régionales : c’est l’intitulé de la proposition de loi du député Steve Chailloux qui a été examinée jeudi par les députés de l'Assemblée nationale.

Le texte prévoit que l’enseignement des langues et des cultures régionales soit proposé dans toutes les écoles maternelles et élémentaires des académies d’Outre-mer. En Polynésie, c’est déjà le cas. La proposition de loi a été adoptée à l’unanimité en première lecture. Elle doit être désormais examinée par le Sénat.

« Je suis satisfait de ce débat apaisé, parce que vous connaissez l’Assemblée nationale, c’est un chaudron bouillant. Et je suis particulièrement fier lorsque nous abordons des sujets ultra-marins, et là en l’occurrence, le sujet des langues vernaculaires et donc des langues polynésiennes. Nous avons eu un débat digne, respectueux, et avec beaucoup de sagesse. Je pense que les Outre-mer montrent un bon exemple, peut-être, aux députés hexagonaux » s’est réjoui Steve Chailloux, député de Polynésie française (Gauche démocrate et républicaine – GDR).

Dernières news