fbpx
samedi 14 décembre 2019
A VOIR

|

Des danseurs internationaux à la rencontre de nos petits rats

Publié le

Publié le 14/03/2018 à 13:56 - Mise à jour le 14/03/2018 à 13:56
Lecture 2 minutes

“Vos pointes, les filles, vos pointes” s’égosille Annie Fayn, tandis que sa fille, Marion Fayn, pousse les danseuses à ne pas traîner en coulisses. C’est du détail, mais en danse classique, chaque détail compte. Et le spectacle approche : vendredi et samedi, environ 200 danseurs se produiront au grand théâtre. Surtout des danseuses, d’ailleurs, en classique, moderne, jazz, claquettes et danse contemporaine.

Mais aussi quelques garçons. Florian Teatiu proposera un solo tout en émotion. Et le binôme Ngaere Jenkins (une maori de Nouvelle-Zélande) et Sebastian Geilings, à la fois puissant et sensuel, sera un autre temps fort de la soirée. Ces deux danseurs sont des solistes de l’école nationale de danse de Nouvelle-Zélande. 

Et l’académie, toujours ouverte aux différentes formes de danse, va aussi proposer un duo de danse contemporaine (Florian Teatiu) et de ori Tahiti (Tuarii Tracqui), en ouverture du spectacle.
 

Les danseurs présenteront le ballet Coppélia, une belle histoire d’amour contrarié, dans la version chorégraphiée par le Kirov ballet. Autre binôme, classique cette fois : les Autraliens Jaydin Cumming et Vincent Fraola, venus à Tahiti accompagnés par leur professeure Turid Revfeim.

A ne pas manquer, à 19h30, les 16 et 17 mars, au grand théâtre de la Maison de la culture. Les billets sont en vente sur place ou sur le site Internet de la Maison de la culture (cliquez ICI). 
 

Le prix de la vanille ne cesse d’augmenter

Depuis quelques années, le prix du kilo de la vanille mûre ne cesse d’augmenter. Cette année, il s’est monnayé jusqu’à 15 000 Fcfp. Un prix qui s’explique notamment par une faible production et ce malgré les plans de relance du Pays.

Fruits et légumes : la guerre des marges

Les maraîchers du fenua tirent la sonnette d’alarme. Le 15 février de cette année, sans concertation avec les producteurs, le gouvernement retire tous les fruits et légumes de la liste des PPN et des PGC, à la demande de la fédération générale du commerce. Chaque commerçant devient donc libre de fixer ses prix. Deux syndicats agricoles demandent au gouvernement des marges réglementées pour sauver l’agriculture locale.

Que deviennent les déchets des bateaux de plaisance ?

Sur terre ou sur la mer, le tri est un réflexe pour les éco-citoyens. Dans le cadre de la semaine de réduction des déchets, nous nous sommes intéressés aux marins qui ont choisi de vivre à bord d’un voilier. Souvent pointés du doigt et accusés de polluer les lagons, ils se défendent : ces gens de la mer prônent un mode de vie écolo.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Le centre Te Tiare a célébré Noël

C'était l'effervescence, vendredi après-midi, dans les couloirs du centre Te Tiare. L'établissement préparait une petite fête. L’occasion pour ses invités de se...

Deux Polynésiens parmi les Talents de l’Outre-mer 2019

La 8e édition des Talents de l’Outre-Mer a mis à l’honneur, vendredi au Conseil économique, social et environnemental (CESE) à Paris, deux...

Une fresque peinte par des élèves pour le Téléthon

Un symbole tout en couleurs pour changer les regards sur le handicap. À l’école Tuterai Tane de Pirae, les élèves participent à leur manière au Téléthon. Ils ont peint une fresque pour deux de leur camarades qui ont perdu l’usage de leur jambes.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X