vendredi 20 septembre 2019
A VOIR

|

Baccalauréat 2019 – Au lycée Samuel Raapoto, les élèves ont passé l’épreuve de ‘ori tahiti

Publié le

Publié le 09/02/2019 à 14:48 - Mise à jour le 09/02/2019 à 14:48
Lecture 2 minutes

C’est dans la salle polyvalente du lycée Samuel Raapoto que s’étaient réunis samedi soir les parents de 47 lycéens (46 filles pour seulement 1 garçon) pour un spectacle de ‘ori tahiti. Ces élèves de Terminale avaient présenté jeudi leur chorégraphie devant un jury -composé de deux professeurs d’EPS et du chorégraphe Terauri Piritua- qui les notait pour le baccalauréat. Et si la chorégraphie était collective, la note, elle, était individuelle.

“C’est une note officielle qui va compter pour leur moyenne coefficient 2 au baccalauréat, dans la discipline ‘éducation physique et sportive’. Avec cette note de ‘ori tahiti, les élèves auront également une note en volleyball et une note en javelot. Ce sont des épreuves obligatoires pour le baccalauréat” explique Francis Poulou, professeur d’EPS au lycée Samuel Raapoto. Ces élèves qui ont opté pour l’option danse dès la classe de Première, devaient faire un ‘aparima, un ‘ote’a et devaient choisir un thème.

L’examen a été vécu avec une certaine appréhension alors même que la majorité pratique le ‘ori tahiti depuis leur tout jeune âge. “Je danse depuis que j’ai 8 ans. ​J’ai pu canaliser mon stress. Je pense qu’on a fait un très bon show. C’est super qu’il y ait le ‘ori tahiti au baccalauréat, ça permet de gagner des points” avoue Fiona Samuela. “Il fallait répéter en dehors des cours au lycée, ce n’était pas toujours évident” confie Heimiti Peirsegaele. “j’ai commencé la danse à 3 ans et cela m’a beaucoup plu. J’aime ma culture, c’est pour cela que je voulais danser” nous dit Tauarii Sanford, qui est le seul jeune homme à avoir passé l’épreuve.

Ce moment important de la scolarité des lycéens est partagé chaque année avec leurs parents, à l’occasion d’une soirée de spectacle. Un rendez-vous qu’ils ne manqueraient pour rien au monde. “C’est la première fois que je vois ma fille sur scène. Je ressens beaucoup d’émotions et de fierté”  déclare l’une des mamans présente. “C’est vraiment une bonne chose qu’il y ait le ‘ori tahiti au baccalauréat. Ma fille est une passionnée de danse !” ajoute une autre.

Après toutes ces émotions, il faudra aux élèves attendre la fin des examens pour connaître leur note en ‘ori tahiti.
 

Rédaction web avec Jeanne Tinorua-Tehuritaua 

La petite fourmi de feu : un désastre écologique

Elle est l’une des 100 espèces les plus envahissantes au monde : la petite fourmi de feu ou fourmi électrique dévaste tout sur son passage. Originaire d’Amérique centrale et du sud, elle a été signalée pour la première fois en 2004 à Mahina. Elle est présente aujourd’hui à Tahiti, Moorea, Rurutu, Huahine ou encore à Bora Bora... Le dossier de la rédaction :

Le drame des violences conjugales en Polynésie française

La secrétaire d’État Marlène Schiappa a annoncé mettre en place un Grenelle spécifique aux territoires d’outre-mer le 25 novembre. Quel est le constat de cette violence en Polynésie et quelles sont les aides dont bénéficient les victimes ?

Ligue 1 Football : le point sur les grands changements avant la reprise

En football, après 2 longs mois d’arrêt, les footballeurs de ligue 1 reprennent petit à petit le chemin des terrains. L’occasion pour nous de faire le point sur les grands chantiers de l’intersaison avec en ligne de mire le mercato hivernal.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

Une Tahitienne championne de padel tennis

Léa Moerava Godallier est la numéro 2 française au classement de la Fédération Française de Tennis (FFT). Depuis septembre, elle s’est installée à Madrid car elle a intégré le circuit professionnel : le World Padel Tour qui regroupe tous les meilleurs joueurs mondiaux.

Grands projets : “cela va voir le jour” assure...

L’ouverture de la session budgétaire de l’assemblée s’est tenue ce matin avec les discours des présidents de l’hémicycle de Tarahoi, Gaston Tong Sang, et celui de la Polynésie Française, Edouard Fritch. Ce dernier a dressé un bilan d’étape de son gouvernement et donné les orientations à venir. Un bilan jugé positif pour la majorité, mais très critiqué par l’opposition.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV