vendredi 5 mars 2021
A VOIR

|

« Au vent des îles » change de peau

Publié le

Publié le 12/05/2017 à 12:35 - Mise à jour le 12/05/2017 à 12:35
Lecture < 1 min.

Enos, Spid et Cher1 sont les trois artistes que Christian Robert, qui dirige « Au vent des îles », a conviés pour décorer les murs de la maison d’édition.

La façade devrait  bientôt être ornée d’un large portrait du regretté Bobby Holcomb dont les traits commençaient à apparaitre, ce samedi en début d’après-midi.

Cette performance coïncide avec la parution de « Tahitian Street Art », le dernier ouvrage estampillé « Au vent des îles » et écrit  par Isabelle Esquevin.

 Cette architecte de formation, passionnée d’art, retrace dans ce livre l’histoire du graff dans le monde et en Polynésie mais aussi les différentes techniques de cet art urbain.

Elle y dresse également les portraits de 14 artistes locaux agrémentés de nombreuses photos de leurs œuvres.

Rédaction Web 

 

infos coronavirus

La quarantaine passe à 10 jours pour les arrivants en Polynésie

"De manière générale, face au virus ou un de ses variants, la majorité des contaminations à la covid-19 sont constatées entre le quatrième et le huitième jour", explique le conseil des ministres dans son compte-rendu