mercredi 24 février 2021
A VOIR

|

Une Australienne rapatriée après 13 ans de prison en Indonésie

Publié le

Publié le 20/11/2018 à 16:49 - Mise à jour le 20/11/2018 à 16:49
Lecture < 1 min.

Après 13 années derrière les barreaux à Bali, dans une affaire à l’origine d’une crise diplomatique entre l’Indonésie et l’Australie, Renae Lawrence risque cependant de retourner en prison pour des délits commis en Australie.

Âgée de 41 ans aujourd’hui, la seule femme de la bande avait été arrêtée en 2005 au moment où elle tentait de prendre l’avion à l’aéroport international de Bali, l’île la plus touristique d’Indonésie. Elle avait 2,6 kilogrammes d’héroïne dissimulés sur sa personne.
C’est le seul membre du gang à avoir été libéré.

Elle est arrivée à Brisbane tôt jeudi et s’est envolée pour sa ville de Newcastle, dans l’État de Nouvelles-Galles-du-Sud. Elle s’est engouffrée aussitôt dans un véhicule et n’a pas répondu aux questions des nombreux journalistes venus à sa rencontre.
La police, qui veut l’interroger en rapport avec deux mandats d’arrêts la visant, ne l’a pas empêchée de rejoindre sa famille dans l’immédiat.

Selon les médias locaux, elle pourrait être inquiétée pour un excès de vitesse et un vol de voiture.
« Si on commet un délit dans son pays, on doit faire face à la justice de ce pays », a souligné le ministre de l’Intérieur Peter Dutton, interrogé à son sujet, alors que la police n’a pas confirmé si elle comptait procéder à une interpellation.

AFP

infos coronavirus