mercredi 6 juillet 2022
A VOIR

|

Présidentielle : en Outre-mer, la participation en hausse au second tour

Publié le

Les territoires en décalage horaire négatif par rapport à l’Hexagone ont voté à partir de ce samedi. Ceux en décalage horaire positif ont voté dimanche, avant l’Hexagone. À 17, heure de Paris, les participations tous territoires confondus sont en hausse par rapport au 1er tour.

Publié le 24/04/2022 à 7:11 - Mise à jour le 24/04/2022 à 10:40
Lecture 2 minutes

Les territoires en décalage horaire négatif par rapport à l’Hexagone ont voté à partir de ce samedi. Ceux en décalage horaire positif ont voté dimanche, avant l’Hexagone. À 17, heure de Paris, les participations tous territoires confondus sont en hausse par rapport au 1er tour.

C’est la collectivité de l’Atlantique nord, Saint-Pierre-et-Miquelon, qui a ouvert le bal du second tour, ce samedi. Le taux de participation sur l’archipel est de 57%. Au premier tour, il était de 54,97% et de 55,99% au second tour de 2017. En Guyane, le taux de participation a connu une hausse de près de 3 points par rapport au 1er tour : 38,89% ce dimanche contre 36,16% il y a deux semaines. On est toutefois en dessous de la participation du second tour de 2017, établie à 41,78%.  

Dans le bassin Caraïbe, en Guadeloupe le taux de participation s’élève à 47,18%, contre 37,01% au premier tour et 49,23% en 2017. En Martinique, le taux de participation est de 45,45%, contre 35,10% au 1er tour, et 49,74% au second tour de 2017. À Saint-Barthélemy, le taux de participation à 17 heures était de 49,09%, contre 42,40% au 1er tour. Enfin, à Saint-Martin, le taux de participation à 17 heures s’élève à 26,78%, en légère hausse par rapport au 1er tour (24,62%). Les deux îles réunies font un meilleur taux de participation en 2022 (38%) par rapport à 2017 (35,34%). 

Dans le Pacifique, la Polynésie affiche un taux de participation de 42,26%, soit une hausse de 12 points par rapport au 1er tour, où la participation avait enregistré une chute historique. En Nouvelle-Calédonie, la participation s’élève à 34,79%. C’est très légèrement mieux par rapport au 1er tour (33,35%). Ces deux territoires du Pacifique sud avaient affiché un record d’abstention au 1er tour. Enfin à Wallis-et-Futuna, le taux de participation est de 61,38% pour ce second tour, contre 56,71% au premier.

Dans l’océan Indien, l’île de La Réunion affiche un meilleur taux de participation par rapport à 2017. En effet, il est estimé à 52,43% à 17 heures ce dimanche, quand il était à 51,59% à la même heure en 2017. Au premier tour, il s’élevait à 47,89%, toujours à 17 heures. À Mayotte, le taux de participation à 17 heures pour le second tour de l’élection présidentielle est estimé à 41,21%. Au premier tour, ce taux de participation était de 38,19% à 17 heures. En hausse donc. Les taux de participation définitifs des deux îles devraient être au-dessus de ceux de 2017. 

Des participations toujours en baisse par rapport à 2017, à quelques exceptions près

Dans l’ensemble, les taux de participation dans tous les territoires ont sensiblement augmenté au second tour par rapport au premier. Cette hausse est plus notable en Polynésie, en Martinique, à Saint-Pierre-et-Miquelon, à Wallis-et-Futuna et en Guyane. 

Toutefois, malgré cette hausse entre les deux tours, les taux de participation demeurent en dessous de la Présidentielle de 2017 en Guadeloupe, en Martinique et en Guyane. Cette baisse est plus marquée dans le Pacifique : moins 4,64 points en Polynésie, moins 10,63 points à Wallis-et-Futuna et moins 18,02 points en Nouvelle-Calédonie.

À contre-courant, les territoires de Saint-Pierre et Miquelon et Saint-Martin/Saint-Barthélemy se sont davantage mobilisés en 2022 par rapport à 2017. À La Réunion et Mayotte, les taux de participation définitifs devraient être au-dessus des taux de participation définitifs de 2017 (62,91% et 45,73%).  

infos coronavirus