lundi 26 octobre 2020
A VOIR

|

Papouasie : l’Australie accorde un prêt de 22 milliards de Fcfp

Publié le

L'Australie a annoncé le versement d'un prêt équivalent à 22 milliards de Fcfp à la Papouasie-Nouvelle-Guinée, l'un des théâtres de la bataille d'influence que se livrent Canberra et Pékin dans le Pacifique.

Publié le 24/11/2019 à 8:54 - Mise à jour le 24/11/2019 à 9:26
Lecture < 1 min.

L'Australie a annoncé le versement d'un prêt équivalent à 22 milliards de Fcfp à la Papouasie-Nouvelle-Guinée, l'un des théâtres de la bataille d'influence que se livrent Canberra et Pékin dans le Pacifique.

La Papouasie-Nouvelle-Guinée, l’un des pays les plus pauvres d’Océanie, possède d’immenses richesses naturelles, en particulier des champs gaziers.

Le ministre australien pour le Développement international et le Pacifique, Alex Hawke, a annoncé samedi que son pays fournirait un prêt de 300 millions de dollars australiens (22 milliards de Fcfp) à son voisin.

Selon lui, cet argent est destiné à aider la Papouasie « à placer son budget sur une trajectoire plus durable, à offrir des services gouvernementaux de base et à soutenir les réformes économiques de long terme ».

Le Premier ministre papouasien, James Marape, a dit vouloir faire de son pays « la plus riche nation noire » du monde. Mais la croissance en berne rend difficile le paiement des salaires des fonctionnaires et la construction d’infrastructures.

Par ailleurs, la dette publique représente près de 33% du PIB de la Papouasie-Nouvelle-Guinée, et son remboursement engouffre 15% de son budget annuel.

Face à la Chine qui renforce son influence auprès des États insulaires du Pacifique à coups de prêts et de financement d’infrastructures, l’Australie mène depuis quelques années sa propre offensive de charme pour ne pas perdre ses alliés traditionnels.

SourceAFP

infos coronavirus

La pollution atmosphérique pourrait augmenter la mortalité par Covid-19 de 15%

Une exposition à long terme à la pollution de l'air ambiant pourrait entraîner un risque accru de mourir du Covid-19, d'environ 15% en moyenne dans le monde, selon une étude internationale publiée mardi.

Covid-19 : Les communes des îles du Vent, relais de lutte face à l’épidémie

Ce matin, à la présidence, les représentants communaux étaient conviés à participer à un séminaire d’information. Les échanges ont porté sur le contexte sanitaire actuel et les outils disponibles pour les élus.