vendredi 18 juin 2021
A VOIR

|

Pacifique Sud : une île déserte abrite 38 millions de déchets plastiques

Publié le

Publié le 15/05/2017 à 10:04 - Mise à jour le 15/05/2017 à 10:04
Lecture 2 minutes

Même si l’île Henderson est déserte et à plus de 5.000 kilomètres du premier grand centre urbain, ses plages sont jonchée de près de 38 millions de morceaux de plastique. Elle fait partie des quatre îles britanniques Pitcairn, d’une superficie totale de 47 km2. Henderson est tellement isolée qu’elle n’est visitée que tous les cinq ou dix ans pour des expéditions scientifiques.

Si l’île est aussi polluée, c’est parce qu’elle se trouve à proximité du centre du gyre du sud Pacifique. Ce gigantesque tourbillon formé par les courants transporte les débris venant d’Amérique du Sud ou provenant des bateaux.

Lors de la dernière expédition scientifique menée par des scientifiques de la « Royal Society for the Protection of Birds », une ONG britannique a compté jusqu’à 671 morceaux de plastique au mètre carré sur les plages. Cela représente la plus forte densité de déchets jamais mesurée.

« Sur la base de nos échantillons prélevés sur cinq sites, nous avons estimé que plus de 17 tonnes de déchets plastiques se sont déposés sur l’île et que plus de 3.570 nouveaux débris s’échouent quotidiennement sur une seule de ses plages« , précise Jennifer Lavers. Selon cette chercheuse, « il est probable que ces estimations sous-estiment l’ampleur de l’accumulation de ces débris sur cette île« .

Plusieurs dangers

 Les débris plastiques représentent plusieurs dangers pour les espèces animales. Ils créent des obstacles qui empêchent certains animaux, comme les tortues, d’accéder aux plages pour y pondre, et peuvent aussi être ingérés.

Selon une étude citée par ces chercheurs, plus de 200 espèces de poissons, crustacés et mammifères pourraient être menacées par une ingestion de plastique, ainsi que 55% des oiseaux marins dans le monde.

Environ huit millions de tonnes de débris plastiques sont déversées tous les ans dans les mers et océans du globe, selon la revue américaine Science. Les scientifiques pensent même qu’il pourrait y avoir jusqu’à 110 millions de tonnes de déchets en plastique dans les océans.

 

AFP et rédaction web

<iframe src=

infos coronavirus

Covid-19 : une aide pour les entreprises qui ont été contraintes de restreindre leur activité

Dans son compte-rendu, le conseil des ministres annonce une "aide financière exceptionnelle" de prise en charge de la patente des entreprises et sociétés ayant fait l'objet d'une interdiction d'accueil du public ou d’une interdiction ou d’une restriction d’activité en raison de la crise sanitaire de la Covid-19.