mercredi 23 juin 2021
A VOIR

|

La Venise du Pacifique au Patrimoine mondial de l’Unesco

Publié le

Publié le 22/07/2016 à 15:28 - Mise à jour le 22/07/2016 à 15:28
Lecture < 1 min.

Créés sur une série de 99 îlots artificiels au large de la côte de l’île de Pohnpei, dans les États fédérés de Micronésie (FSM), les vestiges de palais de pierre, les temples, les cimetières et les domaines résidentiels connus sous le nom de Nan Madol représentent le centre cérémoniel de la dynastie Saudeleur (vers 1100 – 1600). Plusieurs études ont été réalisées au cours des années 1970, y compris la cartographie, les fouilles et la collecte des traditions orales sur Nan Madol .

Aujourd’hui, le site, souvent baptisé « la Venise du Pacifique », comporte encore les ruines de ses palais, de ses temples ou encore de ses tombes. Il était déjà protégé en vertu de la Loi de Conservation historique et culturelle de Pohnpei de 2002. Il est aujourd’hui reconnu par l’UNESCO  comme un Centre cérémoniel de Micronésie orientale à préserver.
 

Rédaction web

infos coronavirus